Aux USA ont peut refuser de servir un gay ou un musulman !

Si votre religion vous l’interdit, interdisez-le aux autres.

Aux USA, pays qui héberge la statue de la liberté, vous pouvez refuser de servir une personne qui n’a pas la même confession que vous si vous jugez que ça va à l’encontre de vos croyances.

Si vous êtes un pâtissier par exemple, pratiquant une foi qui vous est propre, vous être libre de refuser des clients si vous avez connaissances de leurs croyances ou de leurs mœurs qui ne sont pas en adéquation avec la votre.

Cette logique parait aberrante en France mais elle devient monnaie courante aux USA. Un sectarisme qui se développe de plus en plus au grand jour sans rencontrer le moindre obstacle, ou presque.

Le débat devient tellement important que la Cour Suprême doit intervenir pour savoir si les pâtissiers ont le droit de refuser de servir un gâteau de mariage commandés par des couples homosexuels. Car après l’histoire du pâtissier homophobe du Colorado, nous avons maintenant la pâtissière homophobe de Californie.

Il faudra attendre le mois de juin pour savoir si aux USA nous pouvons s’interdire de servir un couple homo, musulman, catholique, uniquement sur le principe que ça va à l’encontre de nos convictions religieuses.

Après le Colorado, la Californie donc.

Cathy Miller est la pâtissière bonne croyante et pratiquante, qui doit aimer son prochain uniquement si ce prochain a la même religion qu’elle. Du coup, elle se voit mal servir un gâteau de mariage pour deux femmes. Les mariées ont portée plainte mais le juge David Lampe ne leur a pas données raison.

Si ce tribunal forçait (Cathy Miller) à obtempérer, ce serait faire violence à l’essence de la liberté d’expression garantie dans le premier amendement de la Constitution.

Cathy Miller s’est dite “folle de joie” selon des déclarations publiées mercredi dans les médias étasuniens. Les plaignantes Eileen et Mireya Rodriguez contestent toutefois avoir demandé un gâteau spécialement conçu. Elle disent être allées goûter des gâteaux pour leur mariage le 17 août 2017 et ont été reçues par une employée de Tastries, la pâtisserie de Cathy Miller, et avoir commandé un modèle de gâteau existant, sans demander d’inscription ou décoration particulière.

Crédit image : Le Gay Choc

Donnez votre avis !