Difficile de dire qu’on est gay à son médecin…

L’homophobie se retrouve également dans les cabinets médicaux.

FranceInfo le site revient sur l’homophobie dans les cabinets médicaux. Plusieurs témoignages bouleversant nous rappellent que la bonne morale homophobe est présente partout.

Le corps médical nous voit comme une anomalie qu’il doit corriger.

Le site a recueilli plusieurs témoignages d’hommes et de femmes homosexuelles ayant subi des remarques ou des humiliations. Certains ont même développé une phobie médicale par peur de revivre une situation passée ou par peur du jugement.

Certaines maladies sont plus courantes chez les hétéros, d’autres chez les homos, et il ne devrait pas y avoir de honte à en parler.

Que nous soyons un homme ou une femme, hétéro, bi ou homo, nous n’avons pas les mêmes risques. Un risque n’est pas “meilleur” que l’autre et toutes les situations doivent être traitées. Hélas, comme le relève plusieurs études certains praticiens minimises les risques, surtout pour les relations lesbiennes. Alors que d’autres accentuent les risques et attribuent le VIH après chaque relation entre hommes.

Que faire ?

Si vous êtes victimes d’homophobie par un praticien, il faut bien sûr témoigner au près de l’ordre des médecins et bien sûr raconter votre expérience sur les réseaux sociaux en restant sur les faits et non les ressentis. Ceci permet de faire remonter les remarques du praticien et éviter à d’autres de subir les mêmes méfaits.

Ensuite, vous pouvez consulter des annuaires de praticiens Gay Friendly. Il en existe plusieurs sur internet. Le plus connu est medecin-gay-friendly.

Les associations de prévention peuvent également vous accompagner dans vos démarches personnelles et vous aiguiller vers des centres de soins ou des praticiens.

Que ce soit dans le domaine de la santé, l’éducation ou dans le domaine privé, l’homophobie est un combat de tous les instants, au même titre que le racisme, l’antisémitisme ou islamophobie.

Retrouvez l’ensemble des témoignages sur le site de franceinfo.

Crédit image : medecin-gay-friendly

Donnez votre avis !