[Exclu] David et Damien reviennent sur leur passage dans couple ou pas couple.

David, Rémy et Damien sont les trois victimes de l’emballement médiatique cherchant le bad-buzz homophobe toujours pour nuire à C8.

David et Rémy voulaient être deux candidats lambdas dans le but de s’amuser et gagner un peu d’argent. Mais leur passage dans la nouvelle émission de C8 – Couple ou pas couple présentée par Jean-Luc Lemoine a suscité un emballement médiatique incontrôlable pouvant nuire à leur vie personnelle et professionnelle.

David l’un des deux candidats revient sur cet emballement. Damien, la personne en couple s’exprime également pour la première fois.

Retour sur les erreurs lues dans la presse.

Comme nous l’avons dit dans un précédent article, le duo d’amis s’appelle bien Rémy et David. Ils se sont connus dans une boite gay en Espagne et ont très vite sympathisé. Ils sont vite devenus amis et par la suite, David est venu en France pour des raisons professionnelles.

Ils ne sont pas en couple ensemble contrairement à ce que nous aurions pu penser durant leur passage dans l’émission.

Ils sont tous deux acteurs de la lutte contre l’homophobie via leurs activités dans des associations ou via leurs professions.

Témoignages de David et Damien.

Pour inverti.fr, ils reviennent sur cette aventure ainsi que le traitement médiatique. Tout d’abord, nous nous entretenons avec David. Voici son témoignage.

Retour au début, comment s’est déroulée votre participation à l’émission Couple ou pas couple ?

David : Rémy s’est inscrit au jeu sans trop savoir les détails car c’était une nouvelle émission. Il me l’a proposé. Au début j’ai un peu hésité mais je me suis dit pourquoi pas, ça peut être marrant. Après l’inscription, nous sommes recontactés par la production pour passer le casting.

Nous y allons et nous sommes pris. Le jour même, nous tournons l’émission. Tout vas très vite. Avant l’émission, on nous explique rapidement les règles : il faut deviner qui est en couple avec qui en se basant sur des indices et éventuellement sur l’apparence physique.

Dès le début, nous avons été surpris qu’il y ait autant de gays dans l’émission. D’où la remarque de Rémy.

Certains vous ont reproché les nombreux clichés que vous avez fait durant l’émission, avec un recadrage de Jean-Luc Lemoine.

David : Oui nous avons usés de clichés sur l’apparence physique car c’est le but du jeu, essayez de trouver qui est en couple. Dès le début, avec le premier couple hétéro, nous sommes entrés dans des stéréotypes mais avec beaucoup d’humours. Durant toute l’émission, il y a eu de nombreux fous rire avec l’animateur, qui pour certains n’ont pas été gardés.

Pour le recadrage, il n’y en a pas vraiment eu. Jean-Luc Lemoine a juste expliqué avec humour, l’utilisation de nos stéréotypes pour trouver les couples.

Comprenez-vous cet emballement médiatique ?

David : Du tout. Au début, le soir de l’émission, il n’y avait que quelques commentaires négatifs sur Twitter. Puis après un article sur un site, tout s’est très vite enchaîné. Non seulement mon prénom n’était pas le bon mais en plus ils nous qualifiaient d’homophobes sans dire que nous étions homosexuels.

Les grands sites d’information et certaines associations ne se sont contentés que des extraits sans regarder l’émission dans son intégralité. Ils se sont basés que sur les premiers articles alors qu’aucun média ne nous a contacté.

Dans la journée de jeudi, C8 a retiré le Replay de l’émission ce qui, selon moi, a été une erreur car les gens ne pouvaient plus regarder l’émission dans son intégralité. Beaucoup se sont donc basés sur l’extrait sans chercher à se renseigner d’avantage. En plus, certains articles redirigent vers nos profils Facebook, je trouve ça pas très respectueux.

Seul Télé-Loisir a contacté Rémy pour écrire leur article.

Avez-vous eu des retours des participants notamment Damien et Emeric ?

David : Oui nous sommes restés en contact après l’émission. Il n’y a eu aucun mal entendu et bien au contraire, comme le dit Damien durant l’émission, il s’est reconnu dans notre description. Nous sommes même restés en contact avec Britany (l’artiste transformiste, ndlr) et Pierrick.

Comment votre entourage réagi par rapport à cet emballement médiatique ?

David : ma famille étant en Espagne, ils sont eu au début un peu peur que je me fasse agresser ou autre. Mais je les ai rassuré. Mes amis en France en rigolent beaucoup. Mais je suis plus inquiet pour mon travail. Je travaille dans le milieu du marketing et j’ai beaucoup de partenaires LGBT. Ils me soutiennent mais j’ai peur que de nouveaux clients restent sur les premiers articles et se détournent en pensant que je suis homophobe.

C’est ça qui me fait le plus mal, penser de moi que je suis homophobe alors que je me suis toujours battu contre l’homophobie. Certains profitent de cette histoire pour faire la course aux clics, cela m’attriste également.

Pour inverti.fr, Damien, la personne en couple, revient pour la première fois sur l’émission.

Comment s’est déroulée l’émission de votre côté, une fois que le demi-tube s’est retourné, vous dévoilant au public ainsi qu’au duo de candidats ?

Damien : Je n’ai pas été surpris par leur description. C’est mon look au quotidien. Avec mes tatouages et mes habits stylés j’ai peut être un look extravagant mais rien d’inhabituel pour un jeune de mon âge. Rien ne m’a choqué. Quand Jean-Luc m’a demandé si je m’étais retrouvé dans la description, j’ai répondu oui.

Les raccourcis et les stéréotypes ne vous ont pas gêné ?

Damien : Ça a un peu gêné mes proches le raccourci rapide entre coiffeur et homosexuel. Mais sur le plateau il y avait une bonne ambiance, beaucoup d’humour et de second degré. C’est le but du jeu de trouver qui est en couple avec une description physique. Et en tant que candidats, ils devaient expliquer leur raisonnement de vive voix.

Que pensez-vous de cet emballement médiatique ?

Damien : Je m’attendais à des remarques sur les réseaux sociaux mais c’est vrai que ça dépasse ce que à quoi je m’attendais. Je reçois des remarques négatives ainsi que Rémy et David.

Je ne comprends pas du tout cet emballement.

Avez-vous été préparé par la production ? Vous ont-ils demandé d’apporter certains types de vêtements ou accessoires ?

Damien : Oui, nous avons été accompagné par l’équipe. Ils nous ont dit que certaines remarques des candidats pourraient être un peu déplacées.

Après pour les tenues, ils nous ont demandé de venir avec cinq tenues de saisons différentes car ils ne savaient pas quand l’émission allait être diffusée, soit cet hiver soit au printemps. Il fallait que nous restions nous-même. Si nous portions un chapeau, on pouvait le mettre ainsi que n’importe quel accessoire.

Referiez-vous l’émission ?

Damien : Si l’émission était à refaire, oui je referais.

À l’heure où nous rédigeons l’article, le replay n’était à nouveau plus disponible sur C8.

Donnez votre avis !