Israël : Des milliers de manifestants dans les rues contre une loi interdisant la GPA aux couples gays

Des milliers d’Israéliens ont manifesté dimanche dans tout le pays et notamment dans la ville très Gay-friendly Tel-Aviv contre une loi excluant les couples de même sexe du droit de recourir à la gestation pour autrui (GPA).

Plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblées sur la place Yitzhak Rabin à Tel-Aviv dimanche dernier pour manifester contre une loi interdisant la GPA aux couples gays. Le quotidien Haaretz a évoqué la présence de quelque 60.000 personnes sur la place Yitzhak Rabin à Tel-Aviv.

L’appel aux manifestations et à une grève dimanche a été lancé après le vote mercredi par le Parlement d’une loi autorisant le recours à une mère porteuse pour les femmes célibataires ou stériles, mais l’interdisant aux couples homosexuels ainsi qu’aux hommes célibataires. La loi israélienne autorise pour l’instant la GPA uniquement aux couples hétérosexuels mariés.

L’artère principale de Tel-Avi a été entièrement bloquée pendant une vingtaine de minutes ainsi que le centre de Jérusalem où, selon l’AFP, la police aurait arrêtée deux militants.

Quelque 200 entreprises avaient annoncé qu’elles permettraient à leurs employés qui le souhaitaient de ne pas travailler pour aller manifester sans que cette journée soit retranchée de leurs vacances. Les manifestants demandaient également plus de sécurité envers la population LGBTi qui souffrent de plusieurs attaques homophobes (politiques et agressions physiques) provenant d’extrémistes religieux.

Le député d’opposition Ofer Shelah (centre) a affirmé dimanche avoir réuni suffisamment de signatures de parlementaires pour forcer le Premier ministre à venir s’expliquer devant le Parlement sur la loi controversée. Selon la chaîne de télévision publique 11, la Cour suprême israélienne doit examiner dans les jours qui viennent une requête de deux couples d’hommes contre la loi.

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Cuba : l’île pourrait légaliser le mariage gay.

Le parlement cubain examine actuellement un projet de nouvelle constitution, celui-ci autoriserait le mariage entre deux personnes, sans définir le

Fermer