Marseille : un local du Refuge dégradé, des travailleurs et deux jeunes agressés.

Nouvel acte homophobe à Marseille, un acte lâche, haineux et clairement assumé qui fait écho à la triste actualité de ce week-end.

Lundi 6 aout, Nicolas NOGUIER, Président de l'association Le Refuge, association mettant à disposition des locaux ainsi qu'un accompagnement aux personnes homosexuelles et transgenres, a dénoncé un nouvel acte homophobe sur sa page Facebook.

Lundi, à Marseille, préfecture des Bouches-du-Rhône, deux jeunes personnes hébergées par l'association ont été prises à partie et insultées par deux individus. Les jeunes étaient sur la route du retour après avoir été chercher des pizzas.

Les deux individus les ont alors suivi jusqu'au local du Refuge. Ils ont dégradé la porte afin de pénétrer à l'intérieur. Puis ils ont répandu du gaz lacrymogène.

Les travailleurs sociaux, ainsi que les locataires des lieux ont été très choqués par l'agression. Nicolas NOGUIER a également indiqué que l'association allait porter plainte.

Une agression qui fait écho à l'actualité du week-end.

Cette agression homophobe fait naturellement écho à d'autres faits divers homophobes de ces derniers jours.  En Haute-Garonne, un maire (RN) a refusé un permis de construire à un couple gay.

À Paris, une plaque à la mémoire de Bruno Lenoir et Jean Diot, dernier couple d'homosexuels exécuté en France, a été vandalisée. De plus, un brasseur s'est venté sur Twitter de reverser les bénéfices d'une prestation pour les Gay Games à l'association politique La Manif pour Tous.

Donnez votre avis !