Nouveau pas contre le VIH/SIDA

Après la trithérapie, après la PrEP, un nouveau traitement médical voit le jour.

vih-sida

La fin du VIH est encore loin, mais une nouvelle avancée a vu le jour. Récemment des médecins scientifiques du  Lewis Katz School of Medicine de Philadelphie ont réussi à détruire le VIH.

Le VIH n’attaque pas uniquement vos défenses immunitaires, il se cache également dans votre ADN. Même avec un traitement à base de Truvada, il était impossible de l’éliminer totalement. Les personnes séropositives sous traitement étaient alors appelées des séropo-indétectables. Le virus se reproduisait que dans un très faible nombre, rendant pratiquement impossible la contamination d’une autre personne.

La PrEP permet quant-à elle de détruire le virus avant qu’il ne se cache dans ces dites cellules de notre corps. Du coup, une fois éliminé à l’extérieur des cellules, le virus disparaissait pour de bon, à condition de bien suivre les recommandations.

Il manquait donc toujours la solution pour retirer le VIH des cellules de l’ADN comme l’indique le docteur Kamel Khalili dans Nature Journal :

Les médicaments antirétroviraux sont très bons pour maîtriser l’infection à VIH. Mais les patients sous traitements antirétroviraux et qui cessaient de les prendre subissaient un rebond rapide de la réplication du VIH.

Guérir du VIH était donc un enjeu majeur, surtout quand nous savons que le virus a couté la vie de plus de 25 millions de personnes depuis qu’il a été découvert dans les années 80.

Le plus difficile donc était de retirer le virus des lymphocytes T CD4+.  Son équipe de scientifiques ont réussi à “découper” les parties d’ADN des cellules T portant le virus.

Cet exploit a été réalisé en laboratoire sur des cellules in-vitro. Les scientifiques affirment qu’il n’y aurait aucun effet secondaire et que les cellules amputées se régénéraient toutes seules.

Même si nous sommes encore très loin d’une sortie sur le marché, ce petit pas en laboratoire permet de redonner espoir dans la lutte contre le VIH.

Source : Templehealth.org

 

 

Donnez votre avis !