Les amants de Pompéi étaient homosexuels

Une analyse par ADN des deux amants de Pompéi dévoile que ce sont deux hommes !

L'agence ANSA via Massimo Osanna, directeur des fouilles de Pompéi, a dévoilé le résultat des analyses ADN ce jeudi 6 avril 2017 suite à une exposition des reliques retrouvés après l'éruption du Vésuve à l'an 79. Le teste ADN a été fait à partir des restes organiques emprisonnés dans leur moulage.

Pour Massimo Osanna, rien ne prouve que ce soit des amants même si leur position peut le supposer. Ce que nous savons par contre est leurs âges : 18 ans pour le plus jeune et 20 ans pour le plus âgé. Les analyses ADN démontrent également que les deux garçons n'appartenaient pas à la même famille.Pourquoi des amants ?Découvert en 1914 à Pompéi en Italie, le moulage était devenu célèbre et les deux silhouettes avaient vite été surnommées "Les amants". Pour le régime fasciste de Mussolini, il s'agissait évidemment d'un homme et d'une femme. Mais l’archéologue Vittorio Spinazzola, à l'origine de la découverte des restes, avait formulé l’hypothèse qu’il s’agissait de deux femmes, évoquant la possibilité qu'il s'agisse d'une mère et de sa fille.Quoiqu'il en soit, maintenant nous savons que ce sont deux hommes. Deux hommes côte à côte qui ne sont pas de la même famille. Intéressant de savoir si Fillon inclura ce nouvel élément dans les livres d'Histoire s'il est élu.

Donnez votre avis !