Il n’y a pas de vie possible à Gaza pour les homosexuel(le)s

Dans un territoire coupé en deux, entre les terroristes, la religion et l’armée, il est difficile voire impossible pour les gays de vivre librement leur sexualité.

Ils sont sur les réseaux sociaux ou sites de rencontre., lunettes de soleil et dernière coupe de cheveux à la mode, et se rêvent habitaient ailleurs, loin de leur terre d’origine.

La raison est simple : la terreur.

Le Courrier International a collecté un témoignage troublant sur les conditions de vie des homosexuel(le)s dans la bande de Gaza.

Là-bas, la lutte pour les droits des personnes homosexuelles est taboue. Pire, l’homosexualité est considérée comme une maladie mentale. Un adolescent raconte que c’est grâce au contact avec des homosexuel(le)s d’autres pays qu’il a compris qu’il n’était pas malade.

Vous pouvez lire l’intégralité de l’article sur le site du Courrier International (contenu payant).

Donnez votre avis !