Radin malin : Retour en force ! Boycottons !

Oui, boycottons puisqu'on nous prend pour des cons !
Comme je l'ai indiqué dans mon dernier édito l'industrie agro-alimentaire nous force à faire de plus en plus d'efforts pour les boycotter. Et parce que certains politiques vont de Travert, en plus de vous proposer des recettes à bas coût (dans la mesure du possible), je vais vous proposer de plus en plus d'utiliser la formule "aux grands maux (mots ?) les grands remèdes".

Manger des produits de saison :

D'abord, manger des fruits et légumes de saison... Cela paraît idiot à dire mais si vrai. Et rien ne vous empêche d'en conserver certains au congélateur. Pour les légumes, il suffit juste de les ébouillanter et une fois refroidis (en les jetant dans un saladier d'eau glacé pour couper la cuisson). Les sécher à l'air libre puis les placer dans des boites réutilisables en portion à votre convenance (plus écolo et économe que les sacs jetables). Vous les ferez cuire en les ressortant à votre convenance, sans les décongeler au préalable.
Pour certains fruits, rien ne vous empêche de tenter le coup ou d'en faire des compotes placées elles aussi au congélateur.

A utiliser les produits de saison et tenter d'utiliser au maximum les circuits courts, vous gagnerez en temps et en argent. Aussi, je vous invite à tenter de faire au maximum vos achats de fruits et légumes sur les marchés auprès de producteurs locaux ou de maraîchers régionaux qui se fournissent auprès des dits producteurs. Evitez les "marchés frais" et autres grandes surfaces attrapes toutous. Ils vendent les mêmes articles qu'en grande surface avec une marge plus importante pour eux. Il y a aussi les AMAP , hélas, plus chers mais bio. Personnellement, j'avoue préférer des producteurs à agriculture raisonnée. Mais bon, chacun ses vices !

Et l'hiver, n'hésitez pas à utiliser des surgelés... A condition bien sûr de ne pas tout foutre en l'air avec votre impact carbone !

Calendrier de saisonnalité des fruits et légumes : Greenpeace

La recette de la salade maraîchère du jour :

Une recette pour 4 personnes en plat, pour 6 en entrée copieuse et généreuse...
C'est la fin de saison pour les asperges, le début pour les pois et les salades (batavias) bien craquantes de pleine terre, alors, on se lâche !

De quoi aurons nous besoin pour ce plat festif ?

Pour la salade :

  • 1 botte d'asperges vertes
  • 1 fenouil
  • 1 botte de radis
  • 200g de pois gourmands (ou mange tout)
  • 200g de cocos plats (ou 400g si les pois gourmands sont manquant ou trop chers)
  • 300g de petits pois à écosser
  • 1 navet nouveau
  • 2 carottes (oui, celles issues d'une botte achetée en primeur)
  • 1 coeur de salade batavia
  • 8 ou 12 tomates cerises
  • 1 boite de maïs moyen format.

Pour la sauce (quantité pour 2 personnes) :

  • 1 càs de moutarde de dijon
  • 1 citron vert pour 4 (si besoin pour 6, ajoutez un demi citron jaune).
  • 2 càs d'huile d'olive et 1 c supplémentaire pour lier en fin de mélange
  • 1 càc de curry
  • sel et poivre (ou mieux 5 baies) du moulin.

Allez, nous nous mettons en route vers la dégustation !

Mais, avant cela nous devons peut être préparer nos "appareils".

Dans un grand faitout ou casserole, nous ferons cuire successivement les légumes verts.
Faites chauffer votre eau et une fois à ébullition...

Couper d'abord les asperges en deux moitiés. Réserver les queues (le bas).
Faites cuire les têtes environ 5 min une fois que l'eau bout. Les retirer avec une écumoire, les plonger dans l'eau glacée, les laisser reposer 5 min puis les laisser s'égoûter, tout en les couvrant d'un papier essuie tout pour leur conserver leur humidité.
Dans la même eau, faites cuire successivement en renouvelant le même process, les pois gourmands, les cocos plats, les petits pois écossés qu'eux vous n'aurez pas à plonger dans l'eau glacée si vous ne les cuisez pas plus de 5 min.
Réservez les séparément.


Passez aux autres légumes que vous consommerez crus.
Brossez les carottes sans les épluchez. Le maximum de vitamines se trouvant dans la peau.
Pelez le navet.
Grattez et laver vos radis après avoir coupé les fanes (que vous réservez^^).
Idéalement faites tremper avec la salade avec les radis et le fenouil avec un  bouchon de vinaigre d'alcool. Puis, rincez les deux fois à l'eau claire... Car sans traitement, limaces et vers pourraient vous servir de viande sans ce traitement.

Passer carottes, navet, radis et fenouil (coupé en deux) à la mandoline. Vous aurez ainsi un joli carpaccio de légumes régulier et coloré.

Coupez votre batavia en fines lanières de quelques millimètres de large.

Egoûtez et rincez votre maïs. Puis mélangez le avec vos petits pois.

Servez vos légumes dans des assiettes creuses.
Pour obtenir un joli dressage, mettez au fond la salade, au centre, votre maïs et petit pois au centre, égrainez au fil de vos légumes verts, hors asperges, puis légumes crus autour de votre centre maïs-pois, disposez vos quatre tomates et recouvrez le tout avec vos quatre asperges.

Dans un bol, versez moutarde, puis curry, mélangez les. Poursuivez avec l'huile, comme si vous montiez une mayonnaise, continuez avec le jus pressé du citron vert (et si besoin du demi citron jaune). Rectifiez votre sauce à votre goût à l'aide du sel et du poivre.
Et si besoin, liez encore votre sauce avec la "fameuse" cuillère d'huile d'olive supplémentaire.

Servez la sauce à part. Chaque convive se servant ainsi à sa convenance.

Pour une salade repas, vous pouvez la servir avec au choix des oeufs, des rollmops, des crevettes jumbo épluchées, du jambon cru, ainsi que des copeaux de parmesan ou de comté (non fruité) de 24 mois ou de la mozzarella di bufala tranchée.
Pour les végans, quelques pois chiches et du tofu poêlé feront votre délice, tout autant.

Bonne dégustation !

Et que faisons nous des "restes" de légumes ?

A savoir nos queues d'asperges et nos fanes de radis... Après les avoir lavés, faites les cuire dans un grand volume d'eau avec vos pelures de navets. Ajoutez deux ou trois pommes de terre coupées en 4. Une fois bien cuits, mixez le tout avec une partie de l'eau de cuisson. Vous obtenez ainsi un bon velouté maison à conserver au congélateur ou à  consommer de suite...
Variante, pour rendre votre velouté plus onctueux, vous pouvez y ajouter de la crème fraîche (ou de coco pour les végans).
Et si jamais vous voulez les servir en verrine, rien ne vous en empêche en ajoutant à votre velouté une demi cuillère à café d'agar agar pour 20cl de velouté. Ajoutez le à votre velouté lorsqu'il est chaud (voir brûlant) et en remuant délicatement jusqu'à ce que l'agar agar soit totalement dissous.

Et voilà, ce sera tout pour aujourd'hui !
A bientôt les révolutionnaires culinaires !

 

Donnez votre avis !