4,2 millions d’euros pour le Sidaction.

Le Sidaction se stabilise à plus de 4 millions d’euros, une barre très inférieure à son premier lancement.

sidaction

Le Sidaction s’est déroulé ce week-end en partenariat avec plusieurs chaînes de télévision. Et cette année, malgré la crise, les français ont donné autant que l’année précédente, soit un peu plus de 4 millions d’euros.

Grâce au Sidaction, en 2015, 52 928 personnes ont été mise sous traitement dont 5 274 enfants. Le Sidaction permet également d’aider 88 associations de prévention et d’accompagnement.

Loin du Téléthon.

Le Sidaction pâtit de plusieurs mauvaises images. La première est hélas la “maladie du PD”. Pour plusieurs français, le SIDA reste une maladie qui touche les homosexuels. Ce n’est pas la seule population qui est visée par le VIH puisque le nombre d’infection augmente chez les hommes mariés à des femmes mais ayant des relations extra-conjugales avec des hommes sans protection. Le SIDA est aussi hélas associé aux drogués se partageant les seringues et propageant le virus.

La deuxième épine dans le Sidaction serait son principal porte-parole Pierre Bergé. Ce milliardaire commente peut être un peu trop l’actualité n’hésitant pas à crisper les Français, que ce soit sur leur générosité ou bien sur leurs votes politiques.

Quoiqu’il en soit, le Sidaction permet de faire parler de la maladie, des malades et de leur mode de survie. Car même si des petites pilules bleus aident à lutter contre la maladie, le moyen le plus efficace reste tout de même l’utilisation du préservatif, que nous soyons un homme aimant les femmes ou les hommes.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte