inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


Abdellah Taïa pleure. Marie Louise Belarbi n’est plus.

Ici, une petite réclame...
C’est vrai, l’âme, le cœur et les yeux de mon petit frère pleurent. Le savoir dans la peine, c’est comme si vous aviez le toupet de demander à quelqu’un avec une fracture ouverte de se calmer.
Je ne pourrais que lui répéter sans fin, sèche tes larmes petit frère.
Sèche tes larmes petit frère. Le Maroc perd une amoureuse des mots. Toi tu perds celle qui t’a tendu la main. Tu perds une épaule, une voix rassurante, une deuxième maman. Celle qui t’a permis de te découvrir, de t’éveiller, de découvrir le monde.
Ne pleure pas petit frère.
Sèche tes larmes.
Je le sais, elle n’aimerait pas cela.
Viens plutôt dans mes bras petit frère et regarde le ciel. Une nouvelle étoile est née.
Regarde bien petit frère.
J’espère qu’elle inondera le Maroc de bienveillance et de tolérance.
Ne pleure pas petit frère.
Viens mon ami. Arrosons le monde tel qu’elle le souhaitait, d’amour, d’entraide, de tolérance.
Viens petit frère, poursuivons la route.
Tenons-nous la main.Viens petit frère, mon si cher frère Abdellah Taïa, rendons grâce à cette belle dame et poursuivons la route, nous, les amoureux des mots.
Qu’en mémoire de Madame Belarbi, chaque jour connaisse un arc-en-ciel, que toutes les nuits soient éclatantes d’étoiles et que la vie soit belle pour chaque individu féminin ou masculin qui respire sur cette terre.
Au revoir Madame. La main d’Abdellah, rassurez-vous, même si je suis français, jamais, je ne la tâcherai.
Ici, une petite réclame :

.

Par publié le 30 mai 2020

Donnez votre avis !

Read previous post:
Guy Bedos a fui la vie. Macron l’en a dégouté ou son premier sbire. Et Harry a salué la vie une dernière fois.

Un de mes maîtres a sorti une autre jolie phrase. À quelques mots prêts, c'est ''tu dors pour longtemps ''....

Close