ABSOLU… VIVANT…Caudius Pan et le COVID 19. Où aimer l’humain.

Nous vous avions déjà parlé de Claudius Pan.

Même si parfois, il s’efface.

C’est réel, c’est certain, cet artiste entier ou morcelé, éternel et pourtant mortel est bien humain.
Aimer un artiste humble, humain, sincère et bouillonnant, ce n’est pas compliqué.
Au titre de mon humanité, rarement j’en ai rencontré. Car au delà delà de l’artiste, j’ai découvert un humain, un parcours de vie, une vie. Tel un frère, un ami, un amour, il m’a tout, ou presque offert. J’ai vu arriver dans ma vie un bonheur, un bonbon noir et un soleil trop éclatant.
Si j’osais être honnête, il est honnête, je vous dirai qu’il est à la fois mon petit frère et l’homme que j’aime aussi.
Et cet artiste fulgurant vous offre deux versions, voire trois de son talent.

Car, il met à la disposition de touTEs, librement, son premier long métrage en cette période de confinement.

Cette ode si particulière était si. bien écrite. Dommage. Elle est si réalité.
Tu es es mon ami, mon frère en humanité..
Si chaque humain confiné pouvait penser comme toi cher artiste, nous n’en serions pas là.
Merci pour nous aimer ENCORE.
Tu connais mes sentiments.
Je t’aime cher artiste même avec le confinement. Merci encore pour ta solidarité.

Et n’oubliez pas qu’il vous laisse aussi son oeuvre écrite…

Lorsque la solidarité prend la plume, c’est Claudius Pan qui vous écrit.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte