Agnès Thill : J’ai élevé seule ma fille, elle n’est donc pas normale…

Hélas, nous n’avons aucun médicament contre la bêtise humaine.

Agnès Thill députée LREM de l’Oise s’est faite connaître après plusieurs passages dans le cirque médiatique. Elle se dit contre la PMA et mène campagne dans ses terres très catholiques de l’ancienne région Picardie. Pour rappel, nous lui devons cette petite phrase bien à elle :

Ces femmes souffrent, j’entends bien (…) Si un drogué souffre, on lui donne la drogue ? (…) Un enfant n’est pas un médicament.

Par contre, pour les couples hétérosexuels, la PMA resterait autorisée et donc remboursée. Mme Agnès Thill veut uniquement les bourses remplies d’argent des couples homosexuels pour payer la PMA aux couples hétérosexuels.

Une procédure disciplinaire devrait voir le jour chez les LREM.

Les marcheurs se disaient militer pour les droits des personnes LGBTi et cette députée de l’Oise fait un peu tâche dans leur ouverture. Plusieurs montent aux créneaux pour défendre le droit à la PMA pour toutes comme le porte parole du gouvernement Benjamin Griveaux  :

La stratégie du pire donc. La provocation permanente en méprisant des parents et leurs enfants. Du bon usage du principe de précaution: partir peut-être ?

Agnès Thill vente le modèle social un papa + une maman. Pourtant, elle fut une mère célibataire élevant seule sa fille. Sa fille n’aurait donc pas eu la meilleure éducation familiale et souffrirait donc d’un trouble mental si nous suivons sa logique.

Agnès Thill a  été enseignante dans l’Oise puis elle est devenue directrice d’école à Paris. Militante LREM de la première heure, elle prend un mini-parachute pour retourner dans sa campagne de l’Oise afin d’y être élue députée face au candidat du FN.

Agnès Thill risque donc l’exclusion du parti LREM dans les prochains jours, notamment pour ses dérapages homophobes mais également pour ses nombreux sous-entendus xénophobes et islamophobes.

 

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Le bisou gay du dimanche nous vient tout droit d’Instagram

De nombreux couples y postent leur baiser, french kiss, toujours pour proposer de l'amour contre la haine. Le bisou gay

Fermer