Agression homophobe à Lille : la police regarde la scène sans bouger et refuse le dépôt de plainte.

Trois jeunes hommes ont agressé un couple d’hommes à Lille, la police n’est pas intervenue et a également refusé le dépôt de plainte.

Ils pensaient passer un très bon moment en allant au restaurant en ce lendemain de Noël. Hélas, ils vont vivre un cauchemar. Mercredi 26 décembre, vers 20h, Safir* tient son compagnon par le bras. Ils sortent de la station République, située à la périphérie du centre ville de Lille, pour se diriger vers un restaurant en empruntant la rue de Béthune, une rue commerçante de Lille.

À peine sortie du métro, ils vont subir les remarques de trois jeunes hommes. Les insultes traditionnelles fusent. Safir leur répond. Les jeunes vont alors venir à leur rencontre et les coups vont pleuvoir.

Heureusement pour le couple, Safir a fait pendant plus de 12 ans de la boxe thaïlandaise. Il rend chaque coup. Les agresseurs vont alors prendre la fuite en passant devant des agents de police. D’après Safir, les agents ne vont pas prendre la peine de poursuivre les agresseurs. Ils vont juste aiguiller le couple vers le central. De plus, aucun passant ne va prendre leur défense.

Safir s’en sortira avec plusieurs égratignures aux visages. Pas assez pour l’agent de police du commissariat de Lille Sud qui refusera leur dépôt de plainte. Pire, l’agent leur fera comprendre qu’ils n’auraient pas dû se tenir le bras en public.

Nous sommes bien en 2018 et le mariage a été ouvert aux couples homosexuels il y a un peu plus de cinq ans. Pourtant, les agressions homophobes explosent et les propos homophobes deviennent trop courant. Pire, les plaintes pour agressions homophobes ne sont toujours pas toutes prises en compte.

Safir ne compte pas en rester là. Il est militant LGBTi à Montpellier où il vit et compte bien ébruiter l’agression homophobe ainsi que l’inaction des agents de police.

Crédit Image : Safir/ facebook.

*Pseudo Facebook.

13 pensées sur “Agression homophobe à Lille : la police regarde la scène sans bouger et refuse le dépôt de plainte.

  • 28 décembre 2018 à 10 h 32 min
    Permalink

    Porter plainte auprès du procureur de la république.
    Il ne peut pas la refuser.

    Répondre
  • 28 décembre 2018 à 12 h 26 min
    Permalink

    Transférez l’info à Flag, le syndicat gay de la Police Nationale. Ils interviendront 🙂

    Répondre
  • 28 décembre 2018 à 14 h 03 min
    Permalink

    Homophobie certainement, et je me dis aussi délit de faciès vu que t’es pas caucasien. Ah, au passage, Safir c’est joli comme prénom, je ne connaissais pas ! Ca fait comme un joyau 😉

    Répondre
  • 28 décembre 2018 à 14 h 44 min
    Permalink

    Sachant qu’il y a des risques d’homophobie un peu partout , évitez de se donner la main en public déjà ! Malheureusement en 2019 y aura tjrs des cons pour casser des PD !!

    Répondre
    • 28 décembre 2018 à 14 h 56 min
      Permalink

      Ca c’est stupide comme réponse. Pourquoi est-ce qu’il faudrait qu’ils évitent de se donner la main ? Il n’y a aucune raison. Ca n’est pas avec ce genre de raisonnement que les choses vont avancer. Chacun est libre de vivre sa sexualité comme il l’entend, tant qu’il ne se balade pas à poil dans la rue (et encore lol).

      Répondre
    • 28 décembre 2018 à 20 h 01 min
      Permalink

      “Evitez de se donner la main en public”… je crois rêver!!!
      Bientôt ça va être de leur faute, de notre faute si ils, si on, se fait casser la gueule!!!
      Ce n’est pas à nous de nous faire discrets… nous avons le droit d’être, de vivre, d’exister et d’être respectés comme tout le monde!!!

      Répondre
    • 30 décembre 2018 à 15 h 14 min
      Permalink

      Exact il y a des quartiers ou desvilles entières ou nous devons nous tenir , désolé mais c’est le cas..

      Répondre
      • 31 décembre 2018 à 1 h 08 min
        Permalink

        Anthony : “Nous devons nous tenir” ??? C’est quoi cette histoire ?
        Ca veut dire quoi se tenir…
        Bordel, vous vivez dans quel monde ?
        Et bientôt, on vous dira que c’est pas autorisé de s’embrasser, qu’on soit gay ou pas, de se regarder ou de se sourire ? Nan, mais quoi hoooo !!!
        Laissez les gens vivre. Ce ne sont pas les gens qui se tiennent la main qui sont fautifs, ce sont les autres !

        Chacun est libre de faire ce qui lui chante, tant qu’il n’empiète pas sur la liberté des autres.
        Point.

        Répondre
    • 1 janvier 2019 à 8 h 20 min
      Permalink

      tout a fait d’ccord avec vous je precisse que je suis gay

      Répondre
  • 28 décembre 2018 à 19 h 15 min
    Permalink

    EELV Lille réclame une intensification des mesures.
    Jérémie Crépel, conseiller municipal EELV à Lille : “Les témoignages d’agressions homophobes se multiplient en France depuis l’émergence de la Manif pour tous. Nous pouvons craindre un regain avec le débat sur la PMA que le président de la République laisse traîner en longueur. J’ai personnellement fait part de mon soutien à Safir et alerté le cabinet du maire. En 2018, la visibilité des couples homosexuels ne devrait plus choquer. Il est anormal de se faire agresser parce qu’on tient la main de son compagnon ou de sa compagne. Malheureusement, les plaintes pour agressions homophobes sont trop souvent mal traitées par la police et la justice. Il y a là un combat à mener dans le droit fil du combat féministe #metoo contre les agressions sexistes. »
    Plus de détails : http://lille.eelv.fr/2018/12/communique-eelv-denonce-une-nouvelle-agression-homophobe-a-lille-et-reclame-lintensification-des-mesures/

    Répondre
    • 30 décembre 2018 à 20 h 37 min
      Permalink

      dégoutant!,se donner la main est une chose normale!,dire que nous nous croyons civilisés en France!! mais le plus horrible c’est l’attitude de la police!J’espère qu’il va y avoir une enquète et que es policiers seront punis comme ils le méritent!!

      Répondre
  • 31 décembre 2018 à 13 h 51 min
    Permalink

    Courage… quel est l adresse du central qui a refuse la painte. Je vous les tester.

    Répondre

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Bouygues Telecom écope d’une amende de 250 000 € et ça aurait pu être bien pire !

Il ne fait plus bon de ne plus protéger les données de ses utilisateurs. La CNIL vient de condamner Bouygues

Fermer