inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


Aides continue sa pub pour la PrEP pour Tous !

Catégories : Actualités LGBT · Éducation sexuelle · Éducation sexuelle · Prévention - santé · Santé

Ici, une petite réclame...

Surtout si vous êtes prostitués, drogués ou amateurs de partouze no-capote avec des personnes n’ayant jamais fait de test VIH.

prep-remaides-ban

Une petite pilule bleu pour améliorer votre vie ! Faites donc ce grand plongeons et choisissez la PrEP : le traitement anti-viral avant et après un rapport sexuel pour limiter les risques de transmissions du VIH. Ce traitement s’appuie sur le Truvada, médicament indiqué aux personnes séropositives pour faire diminuer leur charge virale pour la rendre pratiquement indétectable.

Après les apéros PrEP, moment convivial pour s’informer sur la PrEP, Aides continue la promotion du traitement dans son magazine Remaides. Et ceci, avec un seul et unique slogan : La PrEP pour tous. Or en lisant les pages du magazines, le lecteur s’aperçoit très rapidement que la PrEP n’est pas pour tous.

prep-remaidesEn page 26, Aides indique que la PrEP est réservée à ceux ayant d’ores et déjà une sexualité où l’usage du préservatif n’est pas systématique. Le magazine continue en indiquant la PrEP ne protège pas contre les transmissions de syphilis, chaudes pisse et autres crêtes de coqs, dont la recrudescence, notamment dans les milieux gays des grandes villes inquiète les médecins.

En résumé, la PrEP pour tous est à destination des prostitués, drogués, partouzeurs no-capote avec des personnes n’ayant jamais fait de test VIH, personne n’ayant pas peur d’attraper la syphilis, la chaude pisse ou autres crêtes de coqs qui sont en recrudescence dans les grandes villes.

Mais il faut se rassurer car la PrEP pour tous protège votre corps du virus du VIH, enfin quand son efficacité sera confirmée comme l’affirme le dit magazine. L’équipe de la rédaction de Remaides ouvre une problématique intéressante : Le préservatif peut-il rester payant alors que le Truvada serait remboursé ?

La PrEP un complément et non une alternative à la capote.

La PrEP reste néanmoins une très grande avancée dans la lutte contre le VIH. Mais cette solution ne peut cannibaliser les autres, notamment le moyen le plus fiable au monde pour ne pas attraper le VIH : le préservatif. Ce dernier n’a que très peu d’effets secondaires (allergies au latex) contrairement au Truvada (cf : PrEP – Truvada : bienvenue dans le Monde d’Alice au Pays des Merveilles).

Il est donc important de préciser que la PrEP n’est qu’une solution contre le VIH uniquement à destination des personnes ayant des pratiques sexuelles à risque et/ou consommant de la drogue par voie intraveineuse. C’est à dire, une population ciblée et non la majorité des personnes. La PrEP n’est donc pas pour tous mais pour ces personnes avec un profil particulier.

Ici, une petite réclame :

Ce sujet vous a plu ? Retrouvez d'autres articles dans les catégories suivantes : Actualités LGBT · Éducation sexuelle · Éducation sexuelle · Prévention - santé · Santé

.

Par publié le 15 avril 2016

Rédacteur sur le site actu.inverti.fr & Podcasteur de L'anonyme Podcast.

Donnez votre avis !

Read previous post:
La bonne nouvelle du jour : les deux homosexuels agressés au Maroc ont été libérés !

Et une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, les agresseurs ont été condamnés à de la prison. Le Maroc vient de...

Close