inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Un marquis à la dérive sur le net : Alexis Corbière joue les apprentis sorciers.


19 décembre 2018 - lemarquis


Mais quelle mouche a donc piqué le député LFI, mardi 18 décembre, lors des “Questions d’actualité” sur LCP ?

Lors d’un échange avec la journaliste Danielle Sportiello, celle-ci lui demande s’il faut encadrer le RIC revendiqué par les gilets jaunes, et alors que le groupe de La France insoumise à l’Assemblée nationale a présenté ce mardi une proposition permettant aux citoyens de proposer ou abroger une loi, révoquer un élu ou convoquer une assemblée constituante.
Je pense qu’il peut aborder toutes les questions (…) Oui, sans les encadrer, tout peut-être rediscuté.“, lui répond–il. “Si on dit: ‘on ne veut plus du mariage pour tous’, il faut revenir dessus?”, le relance-t-elle.
On peut en discuter ! Pourquoi on n’en discuterait pas ? Une fois de plus, la question c’est, de toute manière si on ne règle pas pacifiquement ces questions-là, toute une série de questions reviendront sous un forme beaucoup plus brutale et peut être même potentiellement remettre en cause la démocratie. Donc moi je suis assez confiant, je pense que majoritairement dans le pays, le mariage pour tous il est accepté aujourd’hui. Certains veulent à nouveau en débattre, on pourrait relégitimer ça dans un référendum qui à mon avis majoritairement dirait « ça ne pose pas de problème »“.

Ces propos du député LFI sur le mariage pour tous, rendu possible en France depuis une loi votée le 17 mai 2013 après de longs et houleux débats à l’Assemblée Nationale comme dans l’opinion publique, ont fait réagir sur les réseaux sociaux, et pas seulement.

Sur sa page Facebook Yohann Roséwitch, membre de la DILCRAH réagit en ces termes :
Non Alexis Corbière, les droits des minorités n’ont pas à être soumis à des référendums !‬
Non Alexis Corbière, le mariage pour tous – tout comme le droit à l’avortement ou l’abolition de la peine de mort – n’a pas à être de nouveau débattu !
Non Alexis Corbière, le mariage pour tous, cinq ans après son adoption, n’a pas besoin d’être relégitimé !
Non Alexis Corbière, notre pays n’a pas besoin de revivre une libération de la parole homophobe et une explosion des actes anti-LGBT !
Non Alexis Corbière, les personnes LGBT n’ont pas à subir de nouveau de la stigmatisation et de la violence !
Non Alexis Corbière, la France n’a pas besoin de vos mesures populistes !

Déclaration complétée quelques heures plus tard par les doutes sur le RIC lui-même et les contours à lui apporter.

La polémique suscitée par l’interview du député Insoumis Alexis Corbière soulève une question importante, celle du champ d’action d’un éventuel Référendum d’initiative citoyenne (RIC). Le référendum tel qu’il existe actuellement en France est encadré par l’article 11 de la Constitution, qui précise que seuls les domaines suivants peuvent être concernés :
– l’organisation des pouvoirs publics,
– les réformes relatives à la politique économique, sociale ou environnementale,
– la ratification d’un traité qui, sans être contraire à la Constitution, aurait des incidences sur le fonctionnement des institutions.

C’est exactement ce que Christiane Taubira avait rappelé en 2013 lorsque la droite tournait en boucle sur l’idée d’organiser un référendum sur le mariage pour tous.
Un RIC aurait-il les mêmes contraintes qu’un référendum tel que le définit actuellement la Constitution ? C’est indéniablement une question à surveiller de près.

Personnellement, j’avoue que ces propos populistes, comment en parler autrement, m’ont juste ulcéré. Ils sont démagogues et atrocement vils. Ils remettent sur le devant de la scène ces pantins que je vois attendre à l’orée du bois et que l’on nomme “La Manif Pour Tous”. La PMA à venir ne suffit pas ? Non, il faut jeter de l’huile sur le feu. C’est à croire que vous avez la mémoire courte A. Corbière.
Je préfère vous rappeler, monsieur le député, l’intervention de Christine Taubira à l’issue du vote solennel le 23 avril 2013.

 

Sur ce, chers lectrices, chers lecteurs, malgré tous les propos démagos de ces dernières semaines lancés à qui mieux, mieux, je vous souhaite à touTEs de passer des fêtes de Noël apaisées.

Votre dévoué.

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Lutter contre les LGBTIQ+phobies. 70 artistes se mobilisent.

Soixante dix artistes se mobilisent avec Urgence Homophobie contre les LGBTQIphobies. Elles et ils y répondent avec « De l’amour...

Fermer