Algérie : crime homophobe dans une résidence universitaire.

Un étudiant algérien a été égorgé dans sa chambre en raison de sa sexualité.

Un sombre fat divers s’est déroulé sur les hauteurs de la ville d’Alger, en Algérie. Le meurtre s’est produit dans la cité universitaire Taleb Abderrahmane de Ben Aknoun.

Il était environ 19h dimanche dernier quand le jeune Assil, étudiant de 21 ans en 3e année médecine, a été égorgé à l’aide d’un couteau. Il rentrait tranquillement chez lui quand deux jeunes hommes l’auraient suivi puis auraient commis cet horrible acte.

Les deux auteurs présumés de ce meurtre auraient abandonné la voiture à l’intérieur de la cité universitaire après avoir percuté un mur. Le corps sans vie d’Assil a été découvert par ses camarades de chambre quelques minutes plus tard. Selon le témoignage de l’un d’eux, une injure homophobe en anglais a été écrite sur le mur, avec le sang de la victime.

Les équipes de la police scientifique ont été rapidement dépêchées sur les lieux.  Dans la nuit, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, s’est rendu à la cité universitaire devant la colère et l’indignation des étudiants. Les auteurs présumés de ce meurtre n’ont pas encore été identifiés.

Source : ALG24

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Homophobe, transphobe, voleuse et mythomane, venez découvrir Agnès Cerighelli.

Agnes Cerighelli : S'il vous plaît, dans l'intérêt de nos enfants, faites la taire ! Sur son compte Twitter, Agnès

Fermer