Une rose est née. Sohan Pague dans sa chanson ”Dorian” en rêvait. Et bien, Ali l’a fait. Il a accouché de sa petite fille Salomé. Avec François, son compagnon, les voilà tous deux des papas légalement reconnus par la France. C’est une première pour notre pays.

Dorian : Premier titre et Clip de Sohan Pague.

Ali est trans, et alors ?

Ali est un homme amoureux comme beaucoup d’autres. Sa particularité est qu’il est né dans un corps qui ne correspondait pas à sa personne. Bon, le ”comble” étant en plus qu’il est gay.

C’est d’ailleurs ce qui, durant cette grossesse, a finalement fait le plus peur à François, son compagnon. Une crainte ”d’hétéro normalisation”, alors qu’ils sont bien un couple gay, en plus d’être gais.

Ali est il un symbole ?

Sans nul doute que non, il ne l’est pas. Mais, il est, qui sait, un porteur d’espoir. C’est aussi une réponse positive et bien vivante aux vieux réacs du Sénat qui cette semaine ont vidé de tout son sens la future loi ouvrant la PMA à toutes les femmes. Vous êtes Messieurs, l’archétype de ce que peut être le rejet, la haine de l’Autre. Qu’importe, l’Assemblée Nationale rétablira vos dégâts et outrages.

Ali offre l’Amour.

Ali a aujourd’hui 40 ans. Il entame sa transition en 2006. Selon ses propres termes, il est à l’époque ”une gouine androgyne”. C’est a cette epépoq qu’il rencontre François. Au cours d’un dîner festif, ils évoquent la question de parentalité. C’est un sujet comme tant d’autres finalement. Sa réponse était somme toute assez logique.

Je ne sais pas si en tant qu’homme trans, je me sens capable de porter un enfant puisque j’en ai la possibilité. En même temps, l’idée m’intéresse autant qu’elle me questionne. Ça ne me rebute pas, ça me questionne.

Les années passent. La vie décide.

C’est dans le métro que surviennent de drôles de sensations à Ali. Il ne comprends pas. Son médecin lui donne le verdict. Oui, il n’est pas malade, il va donner la vie.
Ce qui le rassure et l’encourage, c’est que son entourage apprend la nouvelle avec bienveillance et soutien.
François reconnait que pour lui ces neufs mois ont été compliqués à gérer. Je ne sais pas pour quel futur papa cela ne l’est pas. Mais oui, la, il y avait bien un élément essentiel supplémentaire à assumer, assurer.

Le regard de l’autre.

Ali voit ces regards se retourner sur lui. Surtout ceux des femmes qui ”comprennent” qu’il n’a pas trop bu de bières ou qu’il fait de l’aérophagie.
Céline, la sage femme qui aura accompagné le couple tout au long de la grossesse porte le plus juste regard sur ce merveilleux événement, ce beau message offert à l’amour, à l’humanité.

C’est Ali. Il n’est pas question de parler de genre. C’est une personne enceinte.

 

La rédaction d’Inverti souhaite aux deux papas la plus douce et belle vie du monde en compagnie de leur petite Salomé. À Salomé nous lui souhaitons tout le bonheur du monde. Qu’elle devienne une belle et grande femme heureuse et épanouie.

 

Source : France Culture – Cl. Alezard.

Crédit photographique : Sohan Pague – Inverti

 

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Le Dépôt vous ouvre à nouveau ses portes !

N'imaginez pas aller en sous-sol, tout se passe sur la piste et ce n'est pas pour danser ! Le Dépôt...

Fermer