À la suite de la violente attaque lors de la Marche des fiertés à Münster , la communauté du football a ajouté sa voix aux appels à l’action contre les crimes de haine homophobes et transphobes dans l’Ouest de l’Allemagne.

Flanqués de drapeaux de fierté gay et trans, des groupes de supporters et des ultras de l’équipe de football de la Bundesliga SV Werder Bremen ont brandi des banderoles lors du match de vendredi 09 septembre contre le FC Augsburg avec des messages tels que :

« La queerphobie tue ! » (Queerfeindlichkeit tötet !)

« Contre toute transphobie ! (Gegen jede Transfeindlichkeit !)

« Repose en paix Malte »

Malte C s’était interposé lors d’une attaque lesbophobe.

Malte avait 25 ans lorsqu’il est décédé après une agression alors qu’il tentait de protéger un groupe de femmes lors d’une marche de la Gay Pride à Münster, en Allemagne. Il a succombé à ses blessures quelques jours après l’agression.

Son agresseur, âgé entre 18 et 20 ans, a pris la fuite à pied avec une autre personne.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2022 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte