Amazon : des associations homophobes subventionnées par un programme de dons.

Le méchant et ignoble Amazon pris la main dans le sac en train d’aider des associations homophobes aux USA !

Vous avez peut-être vu sur les réseaux sociaux vos amis, familles, connaissances ou collègues pointer du doigt une nouvelle fois le géant de la distribution en ligne Amazon. Cette fois-ci, il serait coupable de financement d’associations ouvertement homophobes et transphobes.

La réalité n’est pas aussi simple. Amazon a mis en place une plateforme solidaire : Amazon Smile. Quand vous réalisez vos achats et surtout quand vous payez, une partie de cet argent permet de subventionner une association de votre choix. Toutes les associations n’y sont pas. Amazon a mis en place une charte.

Les organismes ne peuvent s’engager, soutenir, encourager ou promouvoir : l’intolérance, la discrimination ou les pratiques discriminatoires fondées sur la race, le sexe, la religion, la nationalité, le handicap, l’orientation sexuelle ou l’âge.

Mais il y a un hic.

Le problème comme l’a soulevé OpenDemocracy, est que certaines associations n’ont eu aucune difficulté à remplir le formulaire ni à se faire valider par le programme Amazon Smile malgré leurs idéologies politiques. OpenDemocracy a découvert que plus de 40 organisations répertoriées s’opposent ouvertement aux droits et à l’égalité des personnes LGBTi. Parmi elles se trouvent des groupes qui sont intervenus dans de nombreuses affaires judiciaires aux États-Unis et dans le monde entier contre le mariage homosexuel, l’adoption et les lois anti-discrimination. Une de ces associations affirme tout de même que la Covid-19 serait la colère de Dieu face aux personnes homosexuelles.

Amazon est pourtant bon élève dans lutte contre les inégalités LGBTi.

Cette histoire ternit un peu la politique du groupe Amazon. Amazon a pris de nombreux engagements en faveur de la non-discrimination et de l’inclusion des personnes LGBTi au sein de l’entreprise. Amazon offre depuis plusieurs années les mêmes avantages aux partenaires de même genre de ses employés qu’aux partenaires de genre différent. De plus, Amazon couvre les interventions chirurgicales transgenres.

En 2017, le fondateur Jeff Bezos avait reçu le prix national de l’égalité 2017 du groupe étasunien de défense des droits LGBTi Human Rights Campaign.

Un porte-parole du programme Amazon Smile a déclaré dans un communiqué de presse que toutes associations violant les règles du programme pourraient être révoquées à tout moment. En bref, le programme pourrait bien faire un peu de ménage dans les associations inscrites mais hélas, pas certain que ceci suffit face à l’ingéniosité des homophobes.

Ici, une annonce :
0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte