Barnum, la société qui veut nous la mettre à l’envers.

M. Emmanuel SÉGUINEAU DE PREVAL se vente de reverser les bénéfices de la commande des Gay Games à la Manif pour tous .

Inconnu du grand public, ce chef d’entreprise a cru bon dévoiler ses intentions sur Twitter avant de les effacer. N’essayez pas de suivre son compte privé Twitter, le fil de ses tweets est passé en mode privé.

Sur Twitter toujours, il se décrit comme un petit patron, catho familius, SensCommun, libéral conservateur et autres épouvantails à bobos. Ses tweets sont en aucun équivoque.

Le vendredi 3 aout, Emmanuel SÉGUINEAU DE PREVAL publie sur son compte :

Mon entreprise a reçu une commande de l’organisation des #GayGames. Comme ça nous posait un vrai problème moral de bosser avec des communautaristes, on a décidé de reverser tous les bénéfices à @LaManifPourTous Merci au lobby LGBT pour sa générosité pour de si belles causes.

Même si le tweet n’est resté que quelques heures sur le compte d’Emmanuel SÉGUINEAU DE PREVAL, il a été très vite repéré et dénoncé par des anonymes et également par des politiques tel que Jean-Luc Roméro.

Il pensait la mettre à qui ?

Les internautes ont retrouvé le nom de sa société Barnum que ce soit sur societe.com ou sur la page de référencement Google. Sur Google, les avis laissés par les internautes sont très vites effacés.

À l’heure de la mise en ligne de cet article, l’Organisation des Gay Games Paris 2018 n’a formulé aucun commentaire.

Crédit image : Capture Twitter

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Nouvelle agression à Paris : homophobe et/ou raciste.

Bénévole pour les Gay Games 2018, il rentre chez lui dans la nuit de samedi à dimanche et se fait

Fermer