La bêtise humaine pour faire toujours plus de fric dans une application qui vous prend un peu pour une pute à clic !

Les mots sont forts mais ils reflètent le comportement que des utilisateurs de TikTok sont prêts à avoir dans le but de toujours faire plus de vues, toujours plus d’abonnées et donc toujours plus d’argent. Car l’application vous rémunère en fonction du nombre de vues de vos vidéos. Certains sont donc prêts à tout pour augmenter toujours plus leur notoriété.

Benjamin Ledig s’est fait connaître du grand public il y a quelques jours suite à une vidéo où il dansait avec son ami Queen Paul dans une église parisienne avec des danses très provocatrices. La vidéo a été partagée sur TikTok mais aussi sur Instagram. Elle a tout de suite récolté des centaines de milliers de vues et a bien sûr fait réagir.

Dans une première intervention dans l’émission Touche pas à mon poste diffusée sur C8 le vendredi 18 février, Benjamin Ledig indique qu’il a fait cette vidéo pour dénoncer l’homophobie de l’Église. Mais quelques jours plus tard, il revient dans cette même émission affirmant que ses propos étaient faux, et que c’était juste une bêtise qu’il a faite et qu’il assume.

Je suis venu seul pour être le plus sincère possible. En fait je n’ai pas fait cette vidéo pour combattre l’homophobie, comme je l’ai dit vendredi dernier. On m’avait simplement demandé de dire ça pour expliquer pourquoi j’avais fait ça. Et alors j’ai raconté cette histoire d’homophobie mais c’est faux.

Depuis, ses parents et lui-même reçoivent des menaces de morts.

Depuis sa première vidéo, Benjamin Ledig est menacé régulièrement sur les réseaux sociaux, mais aussi verbalement et physiquement. Ses parents sont aussi pris à partie comme il l’a expliqué dans l’émission Touche pas à mon poste.

Crédit image : C8 / Touche pas à mon poste

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2022 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte