Ce dimanche 12 juin, la Marche fut arrêtée en raison d’un accident grave occasionnant 6 blessé·e·s.

Les larmes, la déception, la colère et la tristesse ont été au rendez-vous de la Pride de Bordeaux dimanche 12 juin 2022. La marche des fiertés a été entachée par de nombreux actes homophobes durant le parcours et vers la fin, un dramatique accident est survenu.

Banderoles et insultes.

Des actes homophobes ont été signalés à plusieurs endroits du parcours. Plusieurs passants ont interpellé et insulté les personnes venues marcher. Des provocateurs sont également montés sur le toit de la maison eco-citoyenne avec des banderoles où étaient inscrits entre autre : Protégeons nos enfants. S’ils voulaient vraiment protéger leurs enfants, ils ne feraient pas de tels actes.

Une partie d’un char s’écroule sur la foule.

Vers 17h, une partie d’un char s’écroule sur la foule, faisant 6 blessé·e·s dont trois graves. Il s’agit d’un plateau ajouté où étaient posées plusieurs enceintes. Selon plusieurs témoignages, la structure avait été fragilisée une heure plus tôt suite à un accrochage avec un arbre.

La marche s’est arrêtée net et une partie de la foule s’est dirigée vers la place Quinconces. Mais ce fut pour une courte durée. Dès les premiers rythmes de techno, la place a été évacuée pour des raisons de sécurité. Plusieurs personnes franchissaient les barrières et le comité d’organisation craignait l’intrusion de militants d’extrême droite.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2022 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte