inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Brunei : deux hôtels de la honte en plein Paris !

Vous connaissez peut être ces deux hôtels de luxe : le  Plaza Athénée et Le Meurice. Savez-vous qu’ils finançaient la lapidation des homosexuels ?

Plusieurs stars dont George Clooney mettent en lumière les financements de Brunei. Ce petit état, situé sur l’île de Bornéo, en Asie, s’est fait connaître par le monde entier pour son nouveau Code pénale.

Le 3 avril, l’homosexualité et l’adultère seront passibles de la peine de mort par lapidation. Un nouveau Code pénal inspiré par la charia entrera en vigueur dans ce sultanat.

Quand nous regardons une carte du monde, il est intéressant de se demander comment ce petit État fait-il pour survivre ?

Ce sultanat a investi le monde des hôtels de luxe à travers le monde : Los Angeles, Londres ou encore Paris.

Quand le luxe tue !

Le  Plaza Athénée et Le Meurice à Paris sont deux hôtels très connus des célébrités. Le Plaza Athénée est situé au 25 rue Montaigne et le Meurice, juste en face des jardins des Tuileries, au 228 rue de Rivoli. D’ailleurs, c’est devant la façade du Meurice que la prochaine Gay Pride parisienne aura lieu.

Ces hôtels appartiennent à la société Dorchester Collection, propriété du sultan de Brunei, Hassanal Bolkiah, qui règne sur le pays depuis 1967.

George Clooney milite ouvertement pour le boycott de ces lieux via une lettre publiée sur le site Deadline :

Ce sont de beaux hôtels. Les personnes qui y travaillent sont agréables et serviables et n’ont rien à voir avec ceux qui détiennent ces établissements. Mais, disons-le clairement, à chaque fois que l’on séjourne, dîne ou assure un rendez-vous dans l’un de ces neuf hôtels, nous versons notre argent directement dans les poches de ceux qui ont décidé de lapider et de flageller à mort leurs concitoyens en raison de leur homosexualité ou parce qu’ils sont accusés d’adultère.

Brunei est une monarchie et un boycott ne sera sans doute pas efficace pour faire changer ces lois, poursuit l’acteur. Mais allons-nous vraiment contribuer en payant à ces violations des droits humains ? Allons nous vraiment aider à financer le meurtre de centaines d’innocents ?

 

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Jouez avec nous à l’Agnesthon et signalez Agnes Cerighelli !

Vous avez une minute et vous avez Twitter ? Jouez au #Agnesthon et venez signaler Agnes Cerighelli ! 

Fermer