Brussels Airlines censure toujours l’homosexualité dans ses vidéos.

La compagnie aérienne belge refuse toujours les baisers entre-hommes dans ses offres médias.

Souvenez-vous, en juin 2017, la Chine ainsi que d’autres pays censuraient le baiser entre les deux humanoïdes Walter et David, tous deux incarnés par le même acteur, Michael Fassbender, dans le film Alien Covenant de Ridley Scott.

Cette censure avait alors été très commentée sur les réseaux sociaux. Presqu’un an après, cette même censure existe toujours et très loin des frontières de la Chine ou de la Russie.

Brussels Airlines veut plaire aux homophobes.

Le 30 janvier 2003, la Chambre des représentants belge adopte la proposition de loi ouvrant le mariage à des personnes de même sexe, soit dix ans avant la France. La Belgique était alors devenue le deuxième pays au monde (après les Pays-bas)  à légaliser le mariage homosexuel.

Pourtant, en 2018 et surement en 2017, la plus grande compagnie aérienne belge censure toujours le film Alien Covenant. Non pas parce que le film peut effrayer ses plus jeunes clients de moins de douze ans, mais parce qu’il y a le fameux baiser gay entre les deux humanoïdes.

Brussels Airlines n’est surement pas la seule à pratiquer ce genre de coupes dans les vidéos qu’elle propose à ses clients.

Il est tout de même regrettable qu’une entreprise telle que Brussels Airlines censure ce qui est pourtant autorisé dans son pays de rattachement. Entre l’argent des homophobes et l’éthique, Brussels Airlines a préféré le premier choix.

Pour rappel, en France, c’est le Maréchal Pétain en 1942 qui va pour la première fois attaquer les droits des homosexuels. La suite tout le monde la connait. Il faudra attendre Mitterrand pour déclassifier l’homosexualité des maladies mentales. L’OMS ne le fera qu’en 1993, soit environ vingt ans après les USA. C’est d’ailleurs ce jour, le 17 mai, qui sera retenu pour la commémoration de la journée internationale contre l’homophobie – IDAHOT.

Crédit image : Fox

Ici, une annonce :
0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte