Quelqu’un peut m’attaquer, me diffamer. J’ai juste passé l’âge pour en subir les conséquences.
Par contre, s’attaquer à mes enfants, ma famille, là je vais réagir autrement…

Et là, je réagis comme il se doit.


Un jeune homme marocain est attaqué, pire, dénoncé pour qui il est sur les réseaux sociaux par cette harpie de Naihla,  »influenceuse » et surtout laid personnage.
En souhaitant déposer une plainte, celui que je considère tel un fils pour diffamation, insultes… s’est vu lui mis en garde à vue et pire, inculpé pour non respect du confinement et insultes à un détenteur de l’autorité publique.

Telle est ma réaction de père, d’amoureux du Maroc, je pleure.

C’est malsain car c’est un beau garçon. Il n’a rien fait de mal ce jeune homme. Il est juste lui, juste différent pour d’autres. Cheveux longs , des pantalons près du corps, une allure  »compliquée  » pour d’aucunEs. Pour moi, il est juste ma fierté. Il est mon Abeille. Il aime être lui. Il est un artiste. Il a été précoce et il est  »différent  ». C’est à dire qu’il ne ressemble pas aux autres. Pour certainEs, c’est mal.
Jamais, dans aucun texte civil ou religieux, le fait d’être différent ne peut être reproché.

Souillure.

C’est ce terme qui me vient à l’esprit. Car, malgré ses propos rassurants pour moi, c’est bien deux fois qu’il a été souillé.
Et comme son vrai père aujourd’hui décédé, celui qui lui a fait comprendre et connaître la diversité, jamais je ne l’accepterai.
Je suis fier de toi Abdelatif, ma chère Abeille. Si le Maroc ne veut plus de toi, moi, la France et le monde t’attendent fils.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2023 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte