inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


Cela y est ! Marianne Mélodie chante ses enfants en 45 titres. Le Refuge chante tous ses enfants.

Catégories : Actions · Actualités LGBT · Culture · Homophobie · Musiques · Transphobie

Ici, une petite réclame :

 

 

Nous vous l’annoncions lundi dernier, Marianne Mélodie grâce à Matthieu Moulin, une équipe et 42 artistes-interprètes offrent en 45 titres la visibilité LGBTIQ ! Un chant d’espoir pour touTEs. Mieux grâce au label et au travail de l’équipe, à l’investissement personnel qu’il refusera de reconnaître de Matthieu, nous avons là 60 ans de mélodies et de textes qui parlent d’homosexualité, de différence, d’aimer, encore et encore, d’aimer parce que vous êtes, nous sommes, touTEs différentEs. Chaque humain est différent, c’est bien ce qui fait notre beauté, notre originalité, notre merveille.

Marianne Mélodie et Le Refuge. 45 titres pour apprendre à aimer, accepter la différence.

Nous le concèdons,  nous ne connaissions pas tous les titres, pas plus que Matthieu que nous respectons beaucoup. Mais, promis, si cela en vaut la peine, MOI, je chante mieux que Matthieu et Muriel Robin. Autant vous le confesser, je ne prend aucun risque. Si un peu trop en réalité, je le concède volontiers. Je chante mal !

Car oui, Marianne Mélodie et Matthieu n’ont pas voulu publier ce projet sans l’associer au meilleur de l’inclusion. La Fondation Le Refuge est donc partie prenante. Tous nos jeunes, peuvent être fièrEs des artistes, labels qui soutiennent avec affection ce fou et gay projet.

Que ce bébé culturel, musical intègre toutes les discographies de France et d’ailleurs, en ”francophonie” ou partout de part le monde. 

Nous sommes “fol” du symbole de Marianne relayant de l’amour à tous ses enfants. Et si la République c’était un peu vous ?  vous ? Toi ?

Merci au Refuge d’exister, à Matthieu et aux artistes d’avoir osé. Mercî Tata d’avoir osé soutenir Matthieu dans ce fou et gay projet et enfin bravo à Marianne Mélodie de transmettre, diffuser et de faire aimer. L’inclusion n’a pas de prix.

 45 titres uniquement ! Pour le moment,
42artistes qui témoignent.


L'épisode 6 est en ligne ! Notre invité est Guy Bordin, auteur du livre l'Amant Fantasmatique. À écouter sur L'anonyme Podcast.

“Mon cher Albert,

Les PD, les pingouins, Petit Pédé, les princes travestis, Petit PD, le privilège”, c’et qu’elles et ils sont toutes et tous là !
“Une femme avec une femme” ! Soyons sérieux !
“Tu me divises en deux, parce qu’elle aime une femme. Les amours particulières. C’est quand les femmes nous font peur. La grande Zoa !
De la main gauche, comprend qui peut, autonome, masculin, singulier, pour ne pas vivre seul, il en est ! Il a une tête de poête.”

“Monocle et col dur, la différence, depuis qu’il vient chez nous, qui est qui ?
Les femmmes, çà fait PD ! L’autre amour”, il s’est perdu dans “Le lac des brumes” quitte à s’envoler jusqu’au bout dans ” des rrêves immoraux”, autant faire une belle “rupture  au miroir”. “c’est la plus belle fois qu’on m’a dit je t’aime”.

“N’oublie jamais qui tu es. Un garçon pas comme les autres.” Allez ! ” Gay, marions nous !
Unisex, to bi or not to bi, j’ai le droit aussi, Yves et Adam.
Kid, les deux hommes, bi, la promesse, la reine… La fille aux deux papas”.

Vous offrir un monde meilleur, toutes ces personnes le formulent le disent et agissent.

Fondation Le Refuge : Protéger les jeunes LGBT+

https://www.mariannemelodie.fr/fr/cd-chansons-lyrique/variete-francaise-best-of-compilation/comme-ils-disent/6411441.htmls

 

 

 

 

Ici, une petite réclame :

Ce sujet vous a plu ? Retrouvez d'autres articles dans les catégories suivantes : Actions · Actualités LGBT · Culture · Homophobie · Musiques · Transphobie

.

Par publié le 11 septembre 2020

Donnez votre avis !

Read previous post:
”Tu seras un hétéro mon fils””. Hier soir, sur France 5 un autre regard. La haine des uns répond à la haine des autres. Heureusement, France TV a osé dire la vérité !

Pauvres ères de l'acceptation de l'Autre que nous vous plaignons drapéEs de votre ignorance et de votre haine qui n'est...

Close