Culture : Mrs YÉYÉ

Et moi donc !

Encore une rencontre dans la pénombre, dans une alcôve, grâce à une lumière tamisée, un artiste qui m’a abandonné.
Ce n’est pas un personnage, non. Cela serait réducteur. C’est bien un être humain et qui a pris peur Car cette douce personne a pris au premier degré le fait que j’étais méchant.
Je dois l’avouer, je l’ai trouvée encore plus attendrissante
Son parcours musical est plus qu’intéressant. Son parcours de vie ne regarde qu’elle. C’est beau, belle un ou une artiste. Pourquoi chercher à la ou le genrer. J’ai personnellement été pétrifié.
Femme ou homme, cela m’importe peu. C’est bien ce qu’elle me transmet qui me touche.

Avant d’être elle, il est né il.

Pour autant, était-elle différente de la femme qu’elle est aujourd’hui ?
À l’écouter chantier, je ne crois pas. Elle se cache peut-être moins.
Elle est belle et elle s’assume.
Suis-je entreprnant en lui disant qu’elle est belle ?
Oui, c’est certain pour tout bourrin, certainement pas pour tout humain.

Po et Mrs Yéyé vous imposent de l’aimer. Et elle a bien raison.

Parler avec subtilité du harcèlement scolaire est compliqué. Pire, c’est souvent un enfer que d’y revenir Pourtant, elle a su
La différence est notre force, mais certainEs, pour se montrer plus fortEs aimentà jouer sur la fragilité d’autrui.
C’est exactement ce que cette artiste en délicatesse démontre avec sa chanson.

Personnellement, je ne vous recommande rien. Po, elle vous la recommande vivement, vous l’impose, autrement dit, et avec diplomatie, elle a bien raison. Avec Sophie, Laurent, David, Franck, nous lui sourions.
Merci d’exister Mrs Yéyé.

Po aime, c’est plus que certain. À nos gaminEs d’apprendre à aimer…

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte