Publicité offerte par inverti au Sidaction

À quelques jours du début de la nouvelle saison de Danse avec les stars, l’émission fait étrangement bien parler d’elle, alors que tout le monde cherche les stars.

En bien ou en mal, dans le monde de la télévision, il faut faire parler de son émission. Et pour l’instant, la première chaîne d’Europe, TF1, arrive à faire revivre la curiosité de ses téléspectateurs pour une émission qui n’a plus le vent en poupe.

Malgré le changement des présentateurs, et l’arrivée de Camille Combal, anciennement C8 et TPMP, la chaîne avait beaucoup de mal à attirer la curiosité. Après avoir fait un chèque à Pamela Anderson, la réussite n’était toujours pas au rendez-vous.

Une petite phrase qui fait polémique.

Une célébrité bien connue de la sphère humoristique va alors déclencher une polémique et un buzz sans « presque » le vouloir. Sur RTL, dans l’émission des « Grosses têtes » animée par Laurent Ruquier, JeanFi Janssens va alors sortir une petite phrase en forme de sketch pour annoncer sa participation à l’émission.

J’avais demandé avec un danseur, parce que je trouvais ça novateur. Tout le monde sait qui je suis. J’ai dit ‘pourquoi je danserai pas avec un danseur ?’. Ils ont dit non, ‘la ménagère est pas prête’. C’est qui celle-là ?

Tout le monde explose de rire mais le débat sur la participation d’un couple d’hommes dans DALS prend vie sur le plateau. La ménagère et le ménager seront même une source de fou-rires sur les candidatures hypothétiques d’autres chroniques des « Grosses têtes ».

Côté réseaux sociaux et émissions médias, la polémique prend vie au lendemain des Gay Games 2018 qui se sont déroulés cet été à Paris avec une compétition de danse avec des couples de même genre. TF1 va également très vite pondre un communiqué :

Si Jeanfi Janssens veut danser avec un homme, il le peut. Il n’avait jamais exprimé clairement ce désir, donc nous avions programmé une femme. Nous allons proposer à l’humoriste un changement de partenaire s’il le désire. Nous lui laissons le choix.

L’intéressé va également dire sur les réseaux sociaux que sa phrase n’était qu’une boutade et qu’il était très content de danser avec une femme.

Dire que je voulais danser avec un homme et que la ménagère n’était pas prête était juste une boutade. Aucune discrimination donc à mon égard et aucune volonté de ma part de danser avec un homme sur ce programme.

L’homophobie est peut être ailleurs ?

Les magazines people ont alors lancé la fameuse question : pour ou contre les couples gays dans DALS ? Une question bien sûr pour alimenter la polémique et faire du chiffre. L’intérêt n’est clairement pas de lutter contre l’homophobie mais plutôt de l’entretenir en faisant du buzz. Aucun média ne cite par exemple les Gay Games et la danse de salon qui se sont pourtant déroulés le mois dernier.

En Italie, Danse avec les Stars a déjà eu une danse de même genre. Hélas, le couple en question avait reçu un zéro d’un juge car il n’aimait pas le fait de voir deux hommes danser ensemble. Ceci avait alors déclenché une vive polémique ainsi que des règlements de compte sur les réseaux sociaux.

Crédit image : TF1


Publicité offerte par inverti au Sidaction
0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Un marquis à la dérive sur le net : fake news et salissure.

Oui. C'est vrai. Le service de communication du Vatican, les "gentils" cathos et beaucoup d'autres tentent avec les patates chaudes...

Fermer