Dérapage homophobe dans un journal en Guadeloupe.

France – Antilles fait un amalgame entre Homosexuel et Pédophile.

Ce n’est en rien une erreur d’un ou d’une stagiaire mais bel et bien la volonté d’un journal de choisir un titre homophobe. France Antilles Guadeloupe a diffusé un titre homophobe lors de son édition du mercredi 3 février 2021.

L’homosexuel préférait les petits garçons.

Non un homme qui préfère les petits garçons n’est pas homosexuel mais pédophile. Bizarrement, nous n’avons jamais vu un titre « L’hétérosexuel préférait les petites filles ».

Voyant la polémique grandir, le journal a tenu s’excuser.

La Une de notre quotidien France-Antilles Guadeloupe de ce mercredi 3 février suscite une vive émotion et de violentes critiques. Nous adressons nos excuses à tous ceux qui sont choqués par ce titre. Cet article et ce titre relataient de faits pédophiles abjects et ne visaient en aucun cas à faire l’amalgame entre une orientation sexuelle et un crime. Jamais notre journal n’a stigmatisé et ne stigmatisera des personnes pour leur orientation sexuelle, leur origine, leur religion, leurs opinions… Nos colonnes sont ouvertes à tous et nos rédactions continueront à œuvrer pour lutter contre toutes formes de discriminations. Cyril Boutier, directeur éditorial Nathalie Dinane, rédactrice en chef de France-Antilles Guadeloupe.

Une honte pour ce journal qui a validé ce titre en faisant toujours et encore l’amalgame entre homosexuel et pédophile. Pourtant, si nous refaisons l’histoire, il y a plus de pédophiles hétérosexuels qu’homosexuels. Pas que nous sommes meilleurs, nous sommes justes moins nombreux.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Turquie : des étudiants et étudiantes dénoncent l’oppression subie par les LGBTi.

Erdogan dénonce les méchants vandales LGBT, la mauvaise blague. Un tableau religieux a été recouvert d'un Rainbow Flag et le...

Fermer