Durant le confinement, des jeunes ados sont toujours mis à la rue en raison de leur sexualité.

Femmes battues, enfants battus, jeunes ados mis dehors en raison de leur sexualité, le confinement ne mettra certainement pas fin à la haine.

Un témoignage troublant que vous pouvez retrouver en intégralité sur le site de la radio France Inter. Un jeune adolescent a été mis à la rue par sa mère en raison de son homosexualité. Lui et sa famille habitaient en Île de France. Un matin, sa mère lui a juste dit de prendre ses affaires, sans expliquer son geste.

Elle m’a dit de faire mes valises un matin, sans m’indiquer la raison.

C’est une semaine plus tard, par son frère, qu’il apprendra que c’était à cause de son homosexualité.

Grace aux différents spots de publicités du Refuge, il s’est rappelé que l’association pouvait peut être l’aider. Le soir même, l’association lui trouve une chambre dans un hôtel. Le Refuge a pu lui payer rapidement une chambre d’hôtel grâce à une subvention exceptionnelle  de l’État pour héberger les personnes LGBTi victimes de violence dans leur foyer, un « plan d’urgence », annoncé par la secrétaire d’Etat Marlène Schiappa.

L’association le Refuge est pour l’instant la seule association conventionnée avec la Délégation interministérielle de lutte contre le racisme l’antisémitisme et la haine anti LGBT (Dilcrah), pour concrétiser ces hébergements.

Six jeunes ont été secourus en région Île de France et 32 dans toute la France.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Geekerie – La série de la semaine : The Mandalorian

L'entreprise Disney va t-elle enfin séduire les fans de Star Wars. The Mandalorian pourrait être un début d'histoire d'amour entre...

Fermer