inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Entre haine et amour…


08 juillet 2019 - lemarquis


L’actualité se bouscule… Mais les “petites” marques d’homophobie deviennent de plus en plus présentes, de plus en plus pressantes… de plus en plus angoissantes.

Avant, j’avais un “maître”…

Depuis, je ne sais ce qu’il lui est arrivé ? Onfrey a perdu toute sa raison ? Lui aussi souhaite-t-il se compromettre avec la haine ordinaire ? Est ce que les différents traumas qui ont jalonné les dix dernières années de sa vie ont fait de lui un monstre ? Je ne sais pas. Tout ce que je sais, c’est que cet homme qui a tant fait pour que le “peuple”, la culture et la philosophie a portée de main est en train de perdre pied.
Je devrais, je pourrais lui en vouloir pour ses propos “proprement” honteux. Mais ce serait salir la mémoire de l’homme qui a su si bien aimer Camus et les Autres, les “braves” gens, les gens vrais. Que cet homme là repose en paix. Je préfère et de loin me souvenir de celui là. Celui qu’il nous reste est juste son ombre, son corps est bien là, plus sa raison.

La poursuite de la haine à Bourges…

Le maire de Bourges ne pouvait pas avoir de meilleure réaction que la sienne. Pourtant quelques “imbéciles” ont réussi à transformer un instant d’inclusion, une exposition qui prône l’amour en une manifestation de haine…
Olivier Ciappa et son exposition sont bafoués.
Pourtant cet homme courageux qui, au quotidien, est harcelé par une dame qui prône la haine sur Twitter ne baisse pas les bras. Mieux, il a le soutien du maire de Bourges qui va refaire imprimer en plus grand les dites photos. Mieux va prolonger et faire vivre plus longtemps la dite exposition inclusive dans un lieu mieux sécurisé.

La haine vient de toutes parts…

Pour preuve les mésaventures subies par Muriel Robin ou Jean Luc Roméro ce week-end. Sans vouloir stigmatiser qui que ce soit, nous devons bien admettre qu’hélas, les homophobes de “tout poil” sont de plus en plus visibles. Ne parlons pas du chant du cygne sur les réseaux sociaux de certaines dames qui “hurlent” au nom de la liberté d’expression.

L’Amour pour seule réponse.

Parce qu’à la haine la seule option est de dire et redire que non, nous nous laisserons pas avoir dans ce jeu de dupe… nous devons toutes et tous dire “je t’aime” et se montrer fierEs de qui nous sommes. Un joli témoignage de Ian Brossat et puis, quelques mots d’amour pour ceux qui doutent.

Donnez votre avis !

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Pologne : un imprimeur homophobe protégé par la Cour Constitutionnelle ainsi que par le gouvernement polonais !

Retour sur ce fait divers homophobe qui risque de faire parler en Europe. Tout commence par une commande passée par...

Fermer