Une victoire dans les luttes contre les LGBTiPhobie en Europe.

Cette dernière édition de l’EuroPride a fait couler beaucoup d’encre. Mais elle sera sans doute, l’une des fiertés européennes dans la lutte contre les LGBTiPhobies sur notre continent. Malgré un gouvernement serbe retissant, interdisant l’EuroPride pour des raisons de sécurité, elle a bien eu lieu hier, samedi 17 septembre.

Une autorisation à la dernière minute, sous la pression de Bruxelles.

L’EuroPride s’est tenue donc hier en Serbie à la suite d’une annonce de dernière minute de la Première ministre du pays, Ana Brnabić. Elle n’a pas changé d’avis sur l’homosexualité, elle a juste eu la main forcée par l’Union européenne et de Bruxelles.

Cette marche en Serbie devait être le point d’orgue des fiertés célébrées à travers l’Europe. Elle a eu lieu sur des centaines de mètres seulement à Belgrade entre le Conseil constitutionnel et un parc de la ville.

D’après la télévision N1, des « contre-manifestants » ont lancé des fumigènes contre les forces de l’ordre, dont plusieurs véhicules ont été endommagés. Selon le ministère, 31 personnes ont été interpellées.

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2022 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte