inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Eurovision : quand les personnes homosexuelles tiennent les mêmes propos que les homophobes.


27 janvier 2019 - David Chevalier


Bilal Hassani, le grand vainqueur de l’émission Destination Eurovision arrive à mettre d’accord homophobes et certains homosexuels en manque de virilité.

Un peu plus de 2 millions de téléspectateurs ont suivi l’émission Destination Eurovision permettant de sélectionner le représentant de la France à l’Eurovision de la chanson. Bilal Hassani aura jusqu’au 18 mai pour se préparer et pour tenter de faire ramener l’Eurovision en France.

Ce jeune homme musulman à la perruque blonde cultive son côté androgyne. Et sa victoire a rendu fou les homophobes de tous bords : des catholiques racistes conservateurs aux musulmans racistes conservateurs.

Mais pas seulement !

Plusieurs personnes ouvertement homosexuelles et militant pour les droits des personnes LGBTi se disent « déçu » d’être représentés par ce genre de personnages. Certains osent aller plus loin en mettant en cause le « manque de virilité » de Bilal. Un comble pour des personnes appelant à la tolérance vis à vis de leurs pratiques sexuelles.

Ces personnes auraient préférés de loin un autre chanteur homosexuel mais plus viril à leurs yeux, un certain Emmanuel Moire, beaucoup plus apte d’après eux à porter le message des personnes homosexuelles.

D’autres encore soutiennent Bilal Hassani, non pas pour son talent mais parce que ça a permis de mettre en PLS* les extrémistes de tous bords.

Les racistes s’amusent également de voir les personnes d’origines maghrébines représentées par Bilal, car oui, quand nous ne sommes pas blanc de peau, nous représentons forcément d’autres pays.

*Position Latérale de Sécurité – position dans laquelle il faut mettre les personnes victimes de malaise pour leur éviter de s’étouffer avec leur langue

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Brésil : après avoir reçu des menaces de mort, un député ouvertement gay fuit le pays.

Jean Wyllys a décidé de renoncer à son mandat et de quitter son pays suite à des menaces de mort....

Fermer