inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Faites grandir et grossir votre sexe sans aide médicale et vegan en plus.

Catégories : Actualités LGBT · Radin Malin · Style de vie

Oui, Radin malin sur Inverti est toujours là pour vous offrir les trucs et conseils utiles à moindre coût. Alors ? Comment allez vous faire”gonfler” et ”’enfler”votre sexe ? Et le cul de Mahomet, on a le droit ?
La folie guête certains personnages… Alo

C’est très simple, nous n’en savons rien !

Certains vous proposent l’impossible, l’impensable. Petit ou grand, le principal, c’est qu’il soit utile, non ? Et cela fonctionne aussi bien pour le sexe que le cul de Mahomet.

Nous, nous vous proposons plus que cela cherEs amiEs vegan et les autres. Comme promis dans le dernier article en rapport, nous allons vous proposer un ”poulet qui rend fou” sans poulet et également un ”chili non carne”. Ça ne fait pas grandir ou grossir un sexe, mais, cela entretient la libido, a priori. Enfin, nous vous l’affirmons.

Les recettes de l’Amour ! Allons dans la joie et la bonne humeur ! Un bisou gay en passant !

D’abord vous suivez à la lettre les deux premières étapes de l’artivle précédent pour ce qui concerne le traitement de vos tomates.

Ensuite, ok ça bouleverse un peu vos petites habitudes. Mais, le résultat est là.

Le poulet est en folie ! Sans poulet, c’est encore plus drôle !

C’est vous le poulet ou pour votre poulet…. À vous de choisir !*

Les ingrédients pour 2 personnes

2 très grosses courgettes
1 courgette moyenne
1 aubergine moyenne
1 fenouil
2 tomates type cœur de bœuf évidées
1carotte
1navet
1PDT
2 tubercules de racines de persil ou 1 panais (moins honéreux)
du persil en abondance 
2branches de thym et autant de romarin 
2feuilles de laurier
2 gros oignons
2 gousses d’ail 
1échalote
Noix ou noix de cajou
huile
Vinaigre
”hoi sin”
Miel
sauce soja sucrée et salée
sucre de canne liquide
sucre en poudre

2 feuilles de brick
Papier film étirable et papier sulfurisé.

Pour l’accompagnement, 1 patate douce.

Vous avez revêtu votre plus beau tablier ? Prêt à en découdre ? Nous voilà partis !

D’abord laver, peler ou éplucher tous les légumes. 
Dans une huile neutre faites blanchir l’ail, les oignons et l’échalotte dans 1 casserolle. Les réserver en les partageant équitablement en deux.
Raper carotte, navet, PDT, racines de persil ou panais votre petite courgette et vos 2 grosses tomates en dés.
Réserver vos 2 grosses tomates en les ajoutant à l’une des deux parties oignons, ail et échalottes.
Moi à ma future farce, j’ajoute un poivron jaune. Mais bon, c’est mon opinion. Revenir l’ensemble des légumes rapés ou ciselés dans la casserolle qui à fait blanchir les oignons, ail et échalotte avec TOUTES les herbes.  J’avoue que si vous avez un wok, c’est encore plus pratique du début à la fin… Ceci n’étant que mon avis personnel et par expérience… Dès que les légumes commencent à se colorer et à chanter, ajouter deux louches de sauce barbecue, quinze centilitres d’eau et laisser mijoter jusque cela caramélise avec les 2CàS de sucre en poudre que vous ajouterez avec 2 CàS de sauce soja salée.
Ne jetez surtout pas le jus de cuisson… il vous sera si utile. Astuce de coyotte. Sortir tous ses légumes précieusement à l’aide d’une écumoir ou grâce à  un chinois pour les mettre dans le mixer. Les légumes doivent surtout être al dente, mi cuit en français ! Et on mixe le tout en y ajoutant 4 quartiers de tomates séchées.
Ensuite, passer tout cela dans un mixer.  Laisser refroidir avec 2CàS de semoule que j’ai oublié de préciser et 1 CàS de noix “explosées” en petits morceaux. Des cacahuettes feront aussi bien la blague. Ce sera plus asiatique, c’est tout. Ouais, je n’oublie pas mon amoureux à 10000km… Enfin, il est amoureux de mes recettes, pas de moi, rassurez vous. Mais, j’aime bien l’idée d’avoir des échanges culinaires à défaut d’autres avec lui. Il n’est qu’amour gustatif. Rien que de penser à ses recettes, je bave… Offre moi un homard mon ange ! Pardon, je divague. C’est de sa faute ! 
Ah ! J’ai oublié de préciser… conserver 1 belle feuille de fenouil  entière et moyenne par personne. Entière, c’est à dire avec son “vert”.
Tandis que tout refroidi ajouter à ce qu’il reste de bouillon de légume un alcool fort, 5cl, 2CàS de sauce soja sucrée et 1 de sucre de canne, de miel ou de sirop d’érable selon votre région. Laisser réduire du tiers. Chut ! C’est la surprise du chef. AH ! Mais l’alcool, çà aussi, je l’avais oublié ! Comme quoi, il faut bien me lire jusqu’à la fin ! Et surtout on touille, on touille à l’aide d’une spatule pour éviter que cela n’attache ! Qui vous a dit qu’aimer était simple !
Car durant ce temps, vous avez préparé vos 2 feuilles de brick chacune disposée sur 1 assiette recouverte de papier sufurisée et préalablement huilée d’huile neutre que vous recouvrez elles même d’un papier film étirable à mêmes dimenssion. OUI être végan, c’est chiant et long si nous souhaitons que cela soit bon. C’et bien pour cela que je préfère fister un coquelet pour 2 ! HAN !

Allez, on se reprend !

Nous poursuivons avec nos 2 grosses courgettes que nous transformons en fines tranches ainsi que l’aubergine. Ceci fait nous étalons nos courgettes sur nos feuilles de brick recouvertes en les faisant se chevaucher. De même avec l’aubergine en commençant par le centre. NON. Cela suffit ! Nous nous contentons de les faire se chevaucher ! d’au moins du tiers… Pfff ! Vicieuses ! Ceci en nous laissant sur chaque bord au moins 5cm. Une fois cela effectué, nous repartissons les 3/4 de la farce au centre de nos courgettes et aubergines… 
Et c’est là où tout commence à être compliqué !

Une fois cette opération éffectuée, avec tout votre doigté, votre délicatesse, votre amour pour l’autre, vous devez vous appliquer à reposer chaque bord de vos courgettes et aubergines les unes sur les autres,  de sorte à en former des boudins d’un côté plus fin que l’autre. Restons subtils.
Durant ce temps, votre casserolle chante car vous y avez mis de l’eau froide au 2/3  et du sel qui commence à chanter.
Une fois cette opération délicate achevée, vous repiez le haut et le bas de votre film alimentaire… Puis délicatement, vous en faites de même pour les deux  autres cotés jusqu’à en former un boudin… Que vous plongez dans l’eau bouillonnante de votre casserolle. Et vous ressortez durant ce temps votre eau de cuisson de légunes. Dans laquelle vous versez au moins votre alcool fort quelques aromates selon votre goût, vos restes de légumes et autres ingrédients et vous laissez réduire dans votre poële ou woK

SAUF votre morceau de fenouil et vos feuilles de brick qui attendent avec patience. 

J’entends déjà Fernandel me conter la chèvre de Monsieur Seguin. Je deviens fou. Non, j’ai juste faim.

Une fois vos 2 boudins ayant bien baignés durant au moins 5 minutes dans l’eau bouillante, retirez les. Défillmez les avec délicatesses. Connservez votre eau de cuisson dans la casserolle. . Les laisser refroidir avant de les défilmer. Pour en accellérer le refroidissement plongez les dans un saladier remplie d’eau froide. Coupez également le feu sous votre future sauce. Durant ce temps coupez votre patate douce en forme de frites. Préchauffez votre four à 180°. Une fois votre four chaud, disposez sur une plaque recouverte de papier cuisson vos frites de patates douces que vous huilez très très légèrement. Ne salez et poivrez pas de suite malheureux ! Enfournez pour 20 minutes… 
Durant ce temps, vos boudins ont le temps de refroidir. 
Une fois sortis de leur coque de plastique, mettez les chacun à 6 centimètres au moins du bord haut de vos feuilles de brick. Puis le rabattre sur votre boudin.  En faire de même avec chaque côté. Et roulez l’ensemble fermement. Une fois cette délicate opération effectuée faire 1 incision de caque côté de votre petit “paquet cadeau” à peu près au 1er tiers haut du coté le plus fin. Coupez au centre vos deux morceaux de fenouil. Les insérer délicatement dans les incisions pour qu’ils soient assez stables et vous voici en présence de 2 coqueletsvégétaux. Badigeonnez les d’huile d’olive. Ne surtout pas les arroser, mais bien les badigeonner de chaque côté ! 
Sortezvos frites du four. Retournez les, repassez un petit filet d’huile dessus salez et poivrez. faites une place au centre pour vos 2 coquelets végétaux. Réenfournez pour 20min l’ensemble.

Et là 2 options, c’est le repas de l’instant et vous faites réchauffer votre sauce ou si vous souhaitez ne servir ce plat que le lendemain ou le soir, Et bien, Attendez… 
Mais votre plat est prêt ! Cà avec la sauce qui aura inondé vos coquelets végétaux d’amour, vos belles frites de patate douce et un peu de sauce barbecue…
Ben vous m’en direz des nouvelles ! Pas cher, bon et subtilement amoureux… N’hézitez pas à ajuster votre sauce en fonction de vos goûts avec les différentes épices citées.

Et là, nous passons à la rapide recette du chili NON carne !

Ingrédients pour 2 personnes.

1 boite moyenne de haricots rouge
1 petite boite maïs en grains
1 gros oignon
1 poivron ou piment doux vert
1 jus de citron pressé
1 décilicieux pot de sauce BBQ maison de petite taille
Sauce soja
Sauce chili asiatique
Sucre en poudre
Huile neutre
Paptika au besoin si vous n’avez ni poivron, ni piment doux.
Sel
Persil plat ou feuilles d’une branche de céleri finement ciselés.

Allez ! On ne lâche rien !

Dans votre passoire versez le contenu de vos 2 boites de conserve, rincez abondamment, égoutez et verser l’ensemble dans un saladier. Hachez votre oignon et votre persil ou feuilles de céleri. Durant ce temps faites chauffer votre poêle avec 1 huile neutre.Faites blanchir le tout. Durant ce temps, pour que cela soit digeste, faites bouillir 1 casserolle d’eau. Coupez votre poivron ou piment en toutes petits cubes. L’eau bouillonant, versez poivron ou piment pour 10 minutes. Stoppez la cuisson de votreoignon et herbes fraîches, réservez. Les laissez refroidir. Et versez les dans le saladier.Mélangez aux restes de votre duo maïs haricots. Rincez votre casserolle. Remettez la sur le feu et versez votre délicieuse sauce BBQ maison l’ensemble de vos épices, quelues gouttes de sauce chili et votre sauce soja, sel et 1 CàS de sucre et votre vin rouge. Laissez quelque peu réduire. Ou pour le moins,  laissez mijotez 5 minutes à feu doux et ajustez en fonction de votre tempérament “caliente” ou suave et sucré maais pas trop pimenté ! 
Pendant ce temps, préchauffez votre four en “phase” gratiné à 180°. 
La sauce chaude et ajustée à votre goût, versez dans le saladier et mélangez.
Prenez un plat à gratin, versez l’ensemble de votre appareil dedans, enfournez au four 10 à 15 minutes, coupez à ce terme le four et attendez 10 minutes dans le four et votre plat est prêt à être dégusté !

Voilà, bon appétit !

Bon reconfinement et restons toutes et tous uniEs… Le respect, la convivialité et le partage sont nos meilleures armes face à l’enfer, à la peur, et tout ce qui nous est inconnu.
Nous sommes  LGBT, de toutes les religions ou sans, femme ou homme ou non genré.
Nous sommes artiste, restaurateur ou membre non “essentiel” à la survie de la société.
Nous sommes NiçoisES ou vigile au Consulat de France de Djeddha en Arabie Saoudite**
Et ceci pour une simple et bonne raison, c’est que nous ne sommes qu’ humain de passage sur cette planète.
La France est belle et inclusive. Seuls quelques fous comme aux pires heures de notre histoire souhaitent nous démontrer le contraire. Restons uniES et fièrEs de ce qui nous rassemblent et de ce qui fait notre individualité.
Nous vous relayons à nouveau  mon article d’hier… Un artiste pleurait. Il ne savait pas encore que des fous rôdaient et auraient un comportement de lâches et ignoble. Sa chanson prend ce soir un vrai double sens. “ça ira”.
Protégez vous, protégeons nous. Et surtout, aimons nous les uns les autres.

Lettre à un artiste en pleurs, Anthony Fabien, çà ira.


Ne laissons pas les haineux gagner !

 

 

Crédit photographique : Les internet, CHARLIE HEBDO et Inverti.

*Je déteste ce surnom.
**co financeur de l’enfer sur Terre

 

Ce sujet vous a plu ? Retrouvez d'autres articles dans les catégories suivantes : Actualités LGBT · Radin Malin · Style de vie

.

Par publié le 30 octobre 2020

Twitter : @MarkBach5

Donnez votre avis !

Read previous post:
Lettre à un artiste en pleurs, Anthony Fabien, çà ira.

C'est plusieurs pans de la société française qui est en détresse. C'est la culture, le savoir vivre à la française...

Close