inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


Une rafle dans un hammam gay en Egypte

Ici, une petite réclame...

Capture d’écran 2014-12-09 à 18.18.21Elle a le regard noir, dans une pièce noire. Non ce n’est pas “faites entrer l’accusé…”

La scène se déroule au Caire en Égypte. Là-bas, le gouvernement du maréchal Abdel Fattah al-Sissi  arrivé au pouvoir en juin dernier a lancé une campagne anti-homosexualité pour protéger la morale égyptienne. Le but étant de ne pas laisser ce champ libre aux Frères Musulmans.

Une journaliste pro-grouvernementale veut faire un grand coup pour la journée mondiale de la lutte contre le SIDA. Et puisque pour eux, c’est le cancer des gays. La cible est vite trouvée. D’ailleurs la journaliste annonce que le SIDA a été décelé en Afrique sur 5 hommes dans un premier temps. Donc forcément, ils se sont transmis le VIH en forniquant.

Une traque.

Dans la vidéo, nous voyons des extraits de ce reportage, avant l’arrivée de la police. Selon les autorités, « le propriétaire du hammam est accusé d’avoir transformé son établissement en un lieu de conduite immorale et indécente et d’homosexualité de groupe ». Il y avait 33 hommes dont un de 26 ans pour le plus jeune.

S’ils sont reconnus coupables, ces hommes, arrêtés sur ordre du procureur général selon Ali al-Demerdach, risquent de longues peines de prison. De son côté, l’ONG de défense des droits de l’Homme, Human Rights Watch (HRW), avait dénoncé en septembre dernier déjà les procès intentés aux homosexuels en Egypte, soulignant que « les autorités égyptiennes ont à plusieurs reprises arrêté, torturé et détenu des hommes soupçonnés de conduite homosexuelle ».

Capture d’écran 2014-12-09 à 18.22.11


L'épisode 4 est en ligne ! Notre invité Clément alias Veronika Von Lear. Nous reviendrons également sur la transphobie supposée de JK Rowling, des rumeurs sur l'application Stop Covid et des actions durant le mois des fiertés. À écouter sur L'anonyme Podcast.

Mais il ne faut pas espérer un changement des mentalités des politiques car selon un sondage réalisé par le centre de recherches américain Pew seuls 3% des Egyptiens estimaient que « la société devait accepter l’homosexualité ».

Même si l’enquête n’a pas été diffusée dans son intégralité pour des raisons judiciaires (les hommes arrêtés ne sont pas encore inculpés), le premier épisode de ce reportage donne tout de même l’orientation anti-gay choisie par les journalistes.

Le pire est que sur les vidéos, il n’y aura aucune image de relation sexuelle mais juste des hommes nus. Un journaliste, homme, serait entré avant et aurait déclaré avoir vu une orgie générale, mais toujours sans image.

Un espoir extérieur.

Mais heureusement que nous sommes en 2014 et que les réseaux sociaux se sont emparés de la chose. La journaliste avait posté des images de son documentaire sur son compte personnel Facebook. A cette heure, toutes les images ont disparu. Plusieurs de ces postes sont envahis de message pro-homosexuel dénonçant son enquête qu’elle juge elle même très professionnelle et humaniste. Nous pouvons donc y voir des images telles que “Stop Homophobia” ou ce “like” légèrement détourné.

Vous pouvez d’ailleurs leur laisser un message très sympathique sur son Twitter : ici, en y ajoutant ces images ou d’autres.

Ceci montrera aux gays égyptiens qu’ils ne sont pas seuls face à leur gouvernement et médias.

Ici, une petite réclame :

.

Par publié le 09 décembre 2014

Rédacteur sur le site actu.inverti.fr & Podcasteur de L'anonyme Podcast.

Donnez votre avis !

Read previous post:
Homo : la Haine !

Homos, la haine - Teaser by France 2 Titre racoleur ou triste réalité ? Mardi soir sur France 2, un...

Close