inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


Yagg : Bientôt payant ?

Ici, une petite réclame...

Le célèbre site d’information LGBT va devenir payant, mais nous promis nous restons gratuit !

 equipe yagg

Après le succès de Médiapart, Arrêt sur image et après le départ de Têtu, Yagg a annoncé son désir de devenir payant. En effet, l’internaute va devoir s’abonner pour lire l’intégralité du contenu du site d’information LGBT.

Il rejoint les plus grands comme Le Monde, Le Figaro et d’autres grands quotidiens ou magazines. Pour ce faire, Yagg passe par le nouveau mode de financement impulsé par le gouvernement : le crowdfunding. C’est un financement par les particuliers contournant les banques. Ulule est l’un des grands acteurs du crowdfunding en France.

Pourquoi faut-il toujours passer par le payant ?

Les coûts. Plus le nombre de lecteurs augmente et plus le nombre d’articles augmente pour garder la majorité de ces lecteurs. La spirale jouant son propre rôle, la masse d’article et le nombre de visite représentent un coût pour tout propriétaire de site.


L'épisode 4 est en ligne ! Notre invité Clément alias Veronika Von Lear. Nous reviendrons également sur la transphobie supposée de JK Rowling, des rumeurs sur l'application Stop Covid et des actions durant le mois des fiertés. À écouter sur L'anonyme Podcast.

Le stockage des photos, vidéos, articles, coute de l’argent, surtout au bout de six ans. Il y a également la bande passante pour pouvoir supporter le nombre de visites simultanées. Car un site visité par 20 mille personnes par jour consomme plus de bande passante qu’un site visité par 20 personnes par jour. Donc votre hébergeur vous répercutera ce coût.

Mais Yagg appartient à qui et quels sont leurs revenus ?

Yagg est régi par une société LGNET basée à Paris et dirigée par Christophe MARTET, un journaliste entrepreneur (dernier rang avec un pull-over mauve sur la photo). D’après notre site référence dans le monde des entreprises societe.com, LGNET a un capital de 270 940 € pour un chiffre d’affaires de 369 300 €. Cette somme est obtenue pour le moment grâce aux espaces publicitaires.

Le résultat net est beaucoup moindre : 4 500 €. Et c’est ce dernier chiffre qui est intéressent puisque cela prouve que leur marge de manœuvre est très faible et qui ont un coût de fonctionnement très important.

Bientôt une version papier ?

Rien n’est écarté et Yagg pourrait fournir une version magazine soit en format papier ou virtuel. La séparation avec Têtu leur laisse un champ d’action plus grand et ils peuvent se permettent maintenant de se lancer dans des projets divers et variés sans aucune restriction.

Crédit photo : Yagg

Ici, une petite réclame :

.

Par publié le 16 février 2015

Rédacteur sur le site actu.inverti.fr & Podcasteur de L'anonyme Podcast.

Donnez votre avis !

Read previous post:
Bisou gay : Jack dans Torchwood

Le bisou gay est dans la célèbre série Torchwood et en plus vous avez le droit à un baiser lesbien...

Close