Frédéric François chante l’amour LGBT.

Sur un tempo aux accents orientaux, l’ancien chanteur à midinettes devenues mamies dinette ou mamans dédordées, envoie de l’amour aux LGBTIQ.

La liberté d’aimer.

En effet depuis le 2 décembre dernier,  l’enfant sicilien des terrils belges ou le belge d’Italie envoie un message d’amour et inclusif militant à touTEs. Ce que Salvatore Adamo n’a pas osé, lui le père et grand père a osé. CertainEs de ses fans risquent d’être surprisEs. La liberté d’aimer est un très bel hymne à la tolérance.

C’est vrai qu’il nous a plus habitué à chanter pour les mamans que pour être clivant . Mais nous ne sommes guère surpris. Car c’est un enfant de la tolérance. Ni le clip, ni la chanson ne parle de genre, d’origine ou de confession. Ah si, une confession, celle de l’amour. Et c’est cette confession qu’il nous fait, nous faut. En 2021, nous en aurons tant besoin de ce foutu amour.

Son nouvel album Juste un peu d’amour sera en vente libre chez tous vos disquaires, pharmaciens ou vendeurs de bonheur dès le 21 janvier prochain. Nous avons hâte de lire commentaires et états d’âme des Agnès et cons génèrent.

Merci Monsieur.

https://www.fredericfrancois.com

 

Ici, une annonce :
0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
2020 enfin nous délaisse.

2021 entre dans nos vies. Comme toute maîtresse ou tout amant, c'est au terme de sa vie que nous pourrons...

Fermer