Gay Games : Le limonadier Éric de Préval continue de nous prendre pour des cons.

Fausses excuses et faux remords pour sauver son entreprise et ses profits.

Il pensait jouer au justicier en reversant l’argent des Gay Games Paris 2018 à la Manif pour tous, c’est loupé. Éric de Préval qui ne s’est en rien excusé au près des Mark Knuelle, le hockeyeur qui avait fait appel à ses services, s’est pourtant fendu d’excuses sur Twitter.

Mensonges sur mensonges.

Éric de Préval a oublié ses tweets car il y a bel et bien de l’homophobie comme le montre cette capture.

Certains vont appeler cela la liberté d’expression, nous, nous considérons ceci comme un appel à la haine homophobe.

Et si Barnum a peur pour le futur, ils n’ont qu’à remercier leur patron. Patron très courageux qui a fermé son compte Twitter suite à la pression médiatique. Il a également retiré ses informations sur les réseaux sociaux professionnels tels que Viadeo et LinkedIn.

Pour celles et ceux qui voudraient tout de même lui laisser un message, il a toujours son compte Facebook.

2 pensées sur “Gay Games : Le limonadier Éric de Préval continue de nous prendre pour des cons.

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Gay Game 2018 : De la fake news, une cérémonie de clôture festive et une disparition inquiétante.

Fake News : Un site algérien a affirmé sur internet que les algériens finançaient les Gay Games Paris 2018. Un

Fermer