La GPA ne doit plus être un sujet tabou !

A la veille de l’ouverture du débat sur la loi bio-éthique, la GPA s’y invite et ne veut plus être un sujet tabou.

Une situation de plus en plus ingérable pour les enfants issus de GPA, voilà pourquoi il est plus que temps de légiférer sur la question, en évitant de continuer la politique de l’autruche. Mardi soir, plusieurs personnalités  ont publié un appel dans les colonnes du Monde.

110 personnalités d’horizons très divers (sénateurs, philosophes, avocats, médecins, acteurs, rabbins) ont décidé le 16 janvier 2018 de se réunir pour plaider en faveur de la GPA à l’occasion de l’ouverture des États généraux de la bioéthique qui s’ouvriront le 18 janvier.

Selon les commanditaires de cet appel, il est temps que la France autorise la « transcription intégrale à l’état civil français de la filiation de l’enfant établie légalement à l’étranger à l’égard de ses parents » après avoir été condamnée à plusieurs reprises par la Cour européenne des droits de l’Homme.

Pour rappel, selon un sondage IFOP pour le journal La Croix,  64% des sondés étaient favorables à la GPA. Nouvel argument de taille pour exiger une modification de la loi interdisant la GPA en France. De plus, plusieurs pays européens ont déjà légiféré en faveur de la GPA tels que le Royaume-Uni, les Pays-Bas, le Portugal et la Grèce.

Source : Le Monde.

 

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Insulte homophobe lors d’un match de rugby, la sanction devrait tomber.

Mathieu Bastareaud est visé par une enquête disciplinaire de l'European Professional Rugby Club. Hier dimanche, sur le gazon du stade...

Fermer