inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Hier encore…


12 octobre 2018 - lemarquis


Chaque jour son lot d’agressions. Au tour de quelle ville, ce jour ?
Lundi, c’était à nouveau dans Paris. Deux agressions le même jour.

Un couple de jeunes femmes qui mangeait sur un banc public a été agressé par un individu lundi vers 19h30, sur la place de la République. L’agresseur a d’abord adressé des propos insultants aux deux jeunes femmes, avant d’asséner un coup de poing au visage de l’une d’elles. Il a ensuite pris la fuite. Blessée à la mâchoire, la victime a été secourue par un témoin. Elle a déposé plainte mardi au commissariat du XXe arrondissement.
Pas si mal pour une ville dont la maire souhaite faire de sa ville une ville ouverte à l’inclusion…

Est elle responsable ? Non. Mais hélas, ce sont bien les politiques qui laissent sournoisement cette LGBTphobie  survivre. Le fait de lancer de grandes déclarations n’est pas suffisant. Le fait de laisser quelques hommes ou femmes politiques ouvertement afficher leur appartenance au “monde” LGBT (et non milieu) ne suffit pas. Votre refus Mesdames, Messieurs les députés de permettre aux personnes LGBT d’être “soumis” au même traitement pour le don du sang montre bien que vous ne considérez pas 10 % de la population comme “normales”. Dans les urnes aussi nous pouvons ne pas vous trouver “normaux”. 10 %, vous savez, Mesdames et Messieurs les élus, cela peut faire la différence. Et puis, vous avez raison. Je n’ai pas envie de donner mon sang pour sauver la vie de vos enfants ou qui sait, la vôtre. Mon sang vaut bien mieux que cela. Même mes coups de sang valent mieux aussi.
Dois-je me répéter ? Sans doute que oui. Vous êtes écœurants.

Je me permets de reprendre seulement vos propos relayés par STOP Homophobie :
Relisez vous, réécoutez vous… votre propre cynisme est à pleurer.
Le texte devait encore être débattu dans l’hémicycle, ce 11 octobre, à l’occasion de l’examen d’une proposition de loi présentée par le groupe Les Républicains (LR) sur « la consolidation du modèle français du don du sang ». Mais le gouvernement s’y est opposé « sur la forme », estimant qu’inscrire cette mesure dans la loi, « figerait la capacité de réaction » de l’Etat.
L’amendement a finalement été rejeté jeudi, par 29 voix contre 23. Il était pourtant défendu par plusieurs députés LREM et groupes d’opposition qui ont dénoncé une « discrimination ».

« La sélection ne doit pas s’opérer selon l’orientation sexuelle mais selon le comportement, quelle que soit la configuration dans laquelle se trouve le donneur et tout en tenant compte de la sécurité du don du sang », a insisté le rapporteur du texte, Damien Abad (LR).
Défavorable aux modifications proposées, la ministre de la Santé et des Solidarités, Agnès Buzyn, a néanmoins annoncé son intention d’engager des concertations pour « déterminer les conditions d’évolution des critères à porter dans un nouvel arrêté de sélection des donneurs ». L’Agence nationale de la sécurité des médicaments et des produits de santé sera saisie pour avis.”

Ne soyez donc pas déçus, Mesdames, Messieurs les élus de parfois vous prendre des “branlées” électorales. Car nous sommes peut être des “branleurs” mais aussi des électeurs et j’irai à pousser le bouchon à vous dire que certains d’entre vous sont bien des “enculés” !

Et comme sur Inverti, nous aimons tout le monde, nous nous joignons à tous les homophobes de France et de Navarre pour souhaiter un malheureux rétablissement à Madame… Comme quoi même Barjot, votre haine va peut être finir par vous étouffer…

Donnez votre avis !

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Sega surfe aussi sur la vague du RetroGaming.

Face à la popularité du retro-gaming, l'éditeur japonais Sega (Sonic)  n'a pas hésité à ressortir du placard ! Sega remet...

Fermer