inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !

Homophobes et trolls « Pinkwashing » s’unissent contre le logo d’Air France en mode Rainbow Flag.


24 juin 2019 - David Chevalier


Quand nous utilisons les mêmes canaux, outils, actions que les homophobes, il serait peut être sage de s’interroger.

Air France a mis à jours son logo aux couleurs de la fierté. L’aile d’avion d’habitude blanche et maintenant aux couleurs de l’arc-en-ciel. Ceci a bien sûr suscité de vives réactions chez les homophobes mais pas seulement.

En regardant d’avantage les commentaires sous la photo de la page Facebook d’Air France, il s’avère qu’il n’y a pas que les homophobes qui ne sont pas contents, certaines personnes homosexuelles le sont également.

PINKWASHING !

Toutes les actions des sociétés pour célébrer la lutte contre l’homophobie sont taxées de Pinkwashing ou Pink Money. Pourtant, même en 2019, afficher les couleurs de l’arc-en-ciel sur son logo ou sa société ne vous attire pas que de gentils clients avec un gros pouvoir d’achat. Les homophobes sont encore et toujours très présents dans notre société. Et si rendre ces couleurs visibles les embêtent, pourquoi s’en priver ?

Car à force de critiquer les sociétés mettant en avant les luttes pour les droits LGBTi, même si c’est pour redorer leur image, ces sociétés risqueront de ne plus rien faire, que ce soit au niveau de leur logo, soit au niveau de la lutte contre l’homophobie au sein de leur société.

Il faut certes, ne pas tomber dans l’extrême en vendant des « hamburgers arc-en-ciel » ou des « glaces arc-en-ciel » voire des « salades arc-en-ciel ». Le Rainbow Flag doit rester un support militant défendant la cause LGBTi. L’apposer sur un logo ou un bâtiment est aussi un acte militant.

3 thoughts on “Homophobes et trolls « Pinkwashing » s’unissent contre le logo d’Air France en mode Rainbow Flag.

  1. Ce serait un acte militant s’il n’était pas contre balancé par des actions négatives. J’ai personnellement constaté à la fin du mois de mai qu’Air France bloquait des sites gays, notamment http://www.gaypride.fr sur le WIFI de son salon à l’aéroport d’Orly… Vous conviendrez avec moi que ce n’est en aucun cas un site pornographique… Interpellé à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux, Air France n’a pas daigné répondre… alors ? Faites ce que je dis, pas ce que je fais

  2. Air France a fini par réagir sur Facebook et sur le twitter @gaypride_fr en déclarant que tout était rentré dans l’ordre… je n’ai pas encore eu l’opportunité de vérifier leurs dires.

    Ceci dit, un petit coup de fil au service de presse, c’est toujours une bonne idée.

Donnez votre avis !

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Ukraine : Homosexuel·le·s, vous êtes la honte de vos parents !

Des avancées ont été faits, hélas , le combat reste à mener en Ukraine. À la frontière de l'Union Européenne,...

Fermer