Les homophobes se sont encore faits justice ce weekend

L’homophobie est toujours présente à travers le monde, ce weekend en a encore été la preuve.

turquie-homophobie

Istanbul, la gaypride interdite a quand même eu lieu. Une centaine de personnes s’étaient réunies dans les rues d’Istanbul. Très vite, des homophobes sont venus agresser les manifestants. En plus d’injures, certains ont voulu bruler le drapeau bien connu de la population LGBT : le Rainbow Flag.

Un contexte explosif en Turquie car le gouvernement très conservateur a annulé pour la première fois en 13 ans la Gay Pride d’Istanbul qui aurait dû avoir lieu le 26 juin.

Les manifestants ont ensuite voulu se diriger vers la place Taksim, place symbolique de la ville, lieu de toutes les contestations. Mais les balles en caoutchouc et les gaz lacrymogènes ont eu raison de leur motivation.

Turquie: La police disperse un rassemblement… par ITELE

A Orlando, les homophobes ont perturbé également la cérémonie d’hommage aux victimes des attentats. Ces personnes se revendiquent de la Westboro Baptist Church, une organisation fondamentaliste basée au Kansas.

Mais pour palier à leur venue, des acteurs du théâtre Shakespeare s’étaient habillés en ange. Malgré des pancartes clairement homophobe, il n’y a pas eu d’incidents majeurs durant le déroulement de la cérémonie.

Samedi par contre, lors des obsèques d’une des victimes d’Orlando, une voiture a violemment percutée le cortège blessant gravement deux policiers.

 

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
La manif pour tous continue sa charge contre les gays.

La Manif pour tous cite Alex Goude pour essayer de faire naitre l'injustice et renforcer son statut. Il est difficile...

Fermer