Homophobie : harcelé à l’école, un enfant se suicide.

Il avait neuf ans et il avait dit à ses camarades qu’il était gay. Ils lui ont conseillé le suicide.

L’homophobie verbale peut détruire une vie, dès le plus jeune âge. C’est ce qu’il s’est passé aux USA dans la ville de Denver.

Jamel avait neuf ans et des rêves plein la tête. Il voulait devenir Youtubeur pour payer une maison à sa maman. Sur le chemin de l’école, dans la voiture, Jamel annonce à sa mère qu’il est gay :

Je pensais qu’il jouait la comédie alors j’ai regardé à l’arrière de la voiture et je l’ai vu prostré, tellement effrayé . Je lui ai alors dit : ‘Je t’aimerai toujours’.

Fier de cette première épreuve, il décide de l’annoncer à la classe entière. Hélas pour Jamel, tout ne va pas bien se passer. Durant les quatre jours précédents son suicide, Jamel va être victime de harcèlement de la part de ses camarades.

Ses camarades lui ont conseillé de se suicider. C’est hélas ce qu’il a fait le 23 août dernier. La maman de Jamel confiera aux médias locaux que son fils était transgenre :

Je sais que tu m’achètes des trucs de garçon parce que je suis un garçon, mais je préfère m’habiller comme une fille.

Crédit image : capture facebook

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Non, Netflix ne va pas insérer de la publicité…

du moins pour le moment ! Cette petite annonce de Netflix n'est pas passée inaperçue pendant les vacances. Pire, elle...

Fermer