L’Indonésie demande aux réseaux sociaux de supprimer les émoticônes gays sous peine d’être bannis du pays.

line

Le pays musulmans le plus peuplé du monde, l’Indonésie a demandé à Facebook, Twitter, LINE, Google and Co. de retirer toutes les émoticônes gays. S’ils ne se soumettent pas à cet ordre, ils pourraient se voir bannis du pays.

Exit donc les petits hommes entre-eux, les femmes et leur enfant et place à l’hétérosexualité comme seule sexualité légitime.

Et l’affaire est prise très au sérieux dans le pays puisque c’est le premier ministre en personne qui a contacté les réseaux sociaux.

LINE : le premier a céder.

LINE est un réseau social très présent en Indonésie et c’est aussi le premier à céder face aux menaces du gouvernement indonésien. Pire, il s’excuse pour avoir diffusé des images à caractère homosexuel :

LINE regrette les incidents liés à certains pictogrammes qui sont considérés comme sensibles par bien des gens (…) De tels contenus ne sont pas autorisés en Indonésie en vertu de nos principes culturels et des normes religieuses.

L’Indonésie est un pays où l’homosexualité est très controversée. Pour rappel, une province du pays, Aceh, a adopté une loi punissant à des coups de bâton les hommes ayant eu des relations homosexuelles prouvées.

Ici, une annonce :
0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2021 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account

Lire les articles précédents :
Blanc c’est une fiotte (…) il lui prend les couilles, il prend tout !

Serge Aurier était en confiance devant Periscope, il n'aurait pas dû... Il y a une chose à savoir sur Internet...

Fermer