inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


Il est facile d’être comique… A priori, non…

Catégories : Homophobie · Le billet d'humeur


L'épisode 6 est en ligne ! Notre invité est Guy Bordin, auteur du livre l'Amant Fantasmatique. À écouter sur L'anonyme Podcast.

Il est semble-t-il TROP facile d’être comique. Aujourd’hui, faire rire certainEs. Et pourtant, rien n’est drôle. Une semaine après je n;ai toujours pas digéré.

Le gouvernement cherche à être drôle. Manque de chance, personne ne comprend son humour.

La CGT cherche à être drôle, là non plus, les ”pédés”, ”venduS” ou agressions sexistes, ça ne prend pas.

Les ”réseaux sociaux ” , sociaux ou caniveaux, cherchent aussi à être comiques à grand renfort d’insultes, de dénigrement ou de souillure gratuite.
Qu’est-ce-que l’on se marre.

Et puis, seulement celles et ceux qui haïssent. Ils sont peu, mais ils font du mal.
C’est même plutôt anxiogène. Faire rire à toujours un prix et surtout en parlant d’autrui. Non, pas une truie, quoique à ce niveau, même une truie doit avoir plus que trois cerveaux. Initialement, je pensais à une carpe. Mais même une carpe qui s’alimente dans la m… fait plus rire qu’un goujat du caniveau comme toi.

Car oui, finalement, mon courroux va juste se focaliser un instant sur un mec qui se dit humoriste, mais qui comme Dieudonné, n’a pas un seul échantillon sur lui.
Te citer serait te rendre honneur. Te vouvoyer serait te considérer. Savoir que tu passes sur une chaîne radiophonique du service public me rend malade.
La haine n’a jamais été notre truc. Pourtant, en apnée, mon ”frère”, y a plongé. Et parce que je suis solidaire, moi aussi.

J’avais pourtant d’autres chats à fouetter, humblement, et pas que pour moi.

J’avais imaginé une autre soirée pour moi, égoïstement, lundi. Je devais défendre culture et acceptation de l’autre. C’était important à mes yeux. J’ai été extirpé de cette soirée en douceur par trois gardes du corps après des propos salaces de sept individus, variant entre ”pd”, ”pédophile ”, ”je vais te fracasser la tête”. ”Tu ne ne devrais pas vivre”. Sept individus interpellés.
C’est cela, LA société d’aujourd’hui.
Mr Macron n’y est pour rien.
Mais pour demain, il y participe grandement. Toi, tu y amènes ton petit grain de sel. Ce n’est même pas drôle, mais, malgré tes excuses, j’entends derrière toi le RN. Jésus PD. Ben ouais, ”c’est même pas drôle”.
@lerefuge se questionne.
Personnellement, moi, non.
Les petits Jésus ou grandes Marie peuvent être homo.
Le seul PD qui existe, ce n’est pas bien compliqué. Comme le font les enfants, ”c’est celui qui dit qui ‘y est”.

Ne pas prendre conscience de la portée de ses propos est sale.
J’ai eu une phrase malheureuse et mal interprétée. Pourtant, je l’avais fait valider par celui dont je parlais.
Croyez bien que je n’en suis toujours pas remis.

Mais sinon, tout va bien.

ALORS, toi, le comique même pas au niveau des blagues Carambar, remballe tes compliments. J’aimerais être Audiard pour te dire combien des personnages comme toi me font horreur.

Un de mes correspondants m’a dit, ”nous sommes Charlie ”. Oui.
Lorsque cela respecte et les victimes et le vivre ensemble.
Là, c’est juste de la merde. Et même pas en boîte. C’est juste une belle bouse de vache. Navré pour la bouse. Elle vaut mieux que cela.

J’avais décidé qu’en ce début d’année, toutes mes publications seraient positives.
Que mes premiers éditos seraient tous porteurs d’Espérance.
Manque de bol, tu as toujours un imbécile pour te rattraper. Il paraît que je suis ”trop sanguin”. Non. Je ne suis qu’un humain.

Un Livre n’a jamais tué.

Une philosophie n’a jamais tué.

La nature, oui, parfois tue.

Les hommes, sous prétexte d’un Livre, philosophie ou pensée politique, l’ont souvent fait, à l’inverse.

Et des crétins de tous bords, aujourd’hui, continuent.

Mon courroux est tel que je pense â quelques chevaliers de la vie pour me dire que rien n’est jamais perdu.
Les Petits Bonheurs, Les Actupiennes, certains éluES telLEs Jean-Luc Romero, Ian Brossat ou L. Vanceunebrock…
Et toutes ces VRAIES personnes sans visage et sans nom qui oeuvrent en silence pour la santé ou la culture, la citoyenneté parfois au péril de leur vie.

Je pense aussi à toutes ces plumes qui servent, non à broyer du noir mais à transmettre. Ces clichés autrement plus utiles qu’un photomaton.

Et comme un signal, Ouest France rapporte des propos de trois réfugiés.
L’Humanité n’est pas encore perdue.

”Mahjoub, Murbak, Muhammad”.
” Nous vous remercions pour votre dévouement, pour tout ce que vous avez fait durant notre séjour à Beaucé et Fougères. Jour et nuit vous étiez là pour nous accompagner dans nos besoins… nous garderons ces souvenirs dans nos mémoires ”.

Pour savoir rire de tout avec touTEs, il faut déjà apprendre à aimer.Pardon, s’aimer.

Ici, une petite réclame :

Ce sujet vous a plu ? Retrouvez d'autres articles dans les catégories suivantes : Homophobie · Le billet d'humeur

.

Par publié le 17 janvier 2020

Donnez votre avis !

Read previous post:
Polémique : une publicité de Bravo Loto de 2018 revient à la surface et on vous dit pourquoi.

Clichés, stéréotypes, Bravo Loto a confondu humour et homophobie. Bravo Loto est une application qui vous propose de gagner de...

Close