inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


L’homophobie au coeur de la vie ?

Ici, une petite réclame...

Pour certainEs cela tourne à l’obsession.

LMPT et ses complices.

Devant l’insuccès croissant de leurs manifestations ou rassemblements, elles ou ils n’hésitent plus à se défouler sur les réseaux sociaux. Tout est prétexte à leurs yeux à nous démontrer aussi qu’elles ou ils sont défenseu.se.r.s de la “vraie vie”.
de quelle vie nous parlent elles/ils ? Celle qui les caractérisent. Ce n’est pas celle que choisissent pourtant prêt de 80 ou 90 % des françaisES. Étonnant, non ?

Lorsque un # fait fuir.

Le #Noisiel a fait fuir un jeune homme à l’étranger. Une vidéo devint virale. Les insultes, les retweets de la vidéo et les menaces de mort ou d’atteinte à l’intégrité de sa famille sont légion. Dans quel monde vivons nous ? Sommes-nous bien en 2019 ? Que cherche-t-on à démontrer en agissant ainsi ? Certainement pas en humain, soit dit en passant.

Lorsque la folle de Saint Germain harcèle encore.

Elle ne vie que grâce à sa haine. surtout d’ailleurs, sur les réseaux sociaux. Cette fois si c’est l’animateur et journaliste Christophe Beaugrand qui est source de son harcèlement. Bien sûr, elle poursuit son oeuvre sale également en quotidiennement ou presque salir la secrétaire d’Etat qu’est Marlène Schiappa. Twitter est devenu sans doute son seul moyen d’existence.
Je crie haut et fort… Bienvenue à Valentin.


L'épisode 4 est en ligne ! Notre invité Clément alias Veronika Von Lear. Nous reviendrons également sur la transphobie supposée de JK Rowling, des rumeurs sur l'application Stop Covid et des actions durant le mois des fiertés. À écouter sur L'anonyme Podcast.

Et ainsi ces comportements sur les réseaux sociaux…

Ils mènent à l’horreur.

Et cette horreur est sans nom.
Le mineur mis en cause est le cousin d’une des victimes, selon une source proche de l’enquête.
Il a été mis en examen et placé en détention provisoire pour « violences aggravées ayant entraîné une mutilation ou une infirmité permanente », « commises en raison de l’orientation sexuelle de la victime », avec une « ITT supérieure à huit jours », indique le parquet de Bobigny, confirmant une information du Parisien. Il est également poursuivi pour « menaces de mort, vol en réunion et dégradation volontaire du bien d’autrui ».
Samedi, les victimes, deux hommes âgés de 19 et 22 ans, s’étaient rendues à Pierrefitte-sur-Seine pour régler un différend portant sur l’achat d’une sacoche, selon Le Parisien. Arrivés sur place, ils ont été violemment pris à partie par une dizaine de personnes. L’un d’eux a été frappé. Blessé à l’œil, il a dû être hospitalisé. Les agresseurs ont également détérioré la voiture du couple à coups de barres de fer notamment.
Les autres personnes impliquées n’ont pas encore été identifiées ni interpellées. L’enquête a été confiée à la sûreté départementale.

Et plutôt que de vous laisser sur cette “pointe” d’horreur, je vous laisse avec cette chanson. Bonne semaine à touTEs.

 

Ici, une petite réclame :

.

Par publié le 05 décembre 2019

Donnez votre avis !

Read previous post:
Brésil : 25 ans et 8 mois de prison pour une mère ayant tué son fils parce qu’il était gay !

Le nombre de crimes contre les personnes LGBTQ+ augmente de manière constante, notamment depuis que Bolsonaro est arrivé au pouvoir....

Close