Revers pour les militants LGBTi+ qui ont perdu une bataille devant une Cour d’appel.

La mégapole hongkongaise n’autorise toujours pas le mariage homosexuel et ne reconnaît donc pas non plus les mariages célébrés à l’étranger. La décision a été prise mercredi dernier.

La demande avait été faite par le célèbre militant LGBTi+ Jimmy Sham. Il s’est marié avec un étasunien aux USA en 2013 et il voulait faire reconnaître son mariage dans sa ville natale.

Jimmy Sham est aussi un militant pro-démocratie et fait partie des dizaines d’activistes en détention dans l’attente d’être poursuivis pour avoir enfreint la drastique loi sur la sécurité nationale imposée par Pékin en 2020 afin de museler toute dissidence.

Il reste la Cour d’appel finale pour confirmer ou non les revers déjà subis par Jimmy Sham par deux niveaux de juridiction. Mais hélas, il n’y a que très peu de chances pour que la toute dernière juridiction puisse aller dans le sens de l’activiste.

Les jeunes favorables aux mariages homos !

Les sondages montrent qu’un nombre croissant de Hongkongais, en particulier les jeunes, sont favorables aux droits des homosexuels. Les entreprises internationales soutiennent de plus en plus les campagnes en faveur de l’égalité du mariage, en faisant valoir qu’il serait plus facile d’attirer les talents.

Mais l’oeil de Pékin est toujours au dessus de Hong Kong. Égalité des droits et liberté ne sont toujours pas au programme !

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2022 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte