inverti : toute l'actu gay (lgbt), geek, sport, culture…

La communauté gay qui casse les codes – Gay, Geek, Sport, LGBT… N'ayez plus honte d'être inverti !


Hongrie : la chasse aux Trans peut commencer !

Ici, une petite réclame...

Le parlement hongrois a voté hier une série d’amendements obligeant les personnes trans à faire figurer leur genre de naissance sur les documents officiels.

Mardi après midi, le parlement hongrois à la botte du Premier Ministre Viktor Orbán a voté une série d’amendements permettant de lutter contre la Covid-19. Et dans ces mesures, un texte incompréhensible, l’article 33, qui oblige les personnes trans  et intersexes d’inscrire leur genre de naissance, se basant sur les chromosomes.

Une décision incompréhensible dénoncée par Amnesty International :

Cette décision replonge la Hongrie dans une période sombre, et piétine les droits des personnes trans et intersexes. Non seulement, cette loi va les exposer à de nombreuses discriminations, mais cela va aussi renforcer un environnement déjà hostile et intolérant envers la communauté LGBTI+.

Plusieurs associations demandent au Président Hongrois János Áder de ne pas promulguer le texte. Mais il n’y a que très peu de chances pour que ce dernier ne promulgue pas l’article 33.


L'épisode 3 est en ligne ! Notre invité Johan Cavirot, Président de l'association FLAG! Il répond à toutes nos questions. Au programme également le Pardon envers les homophobes ainsi que l'augmentation des témoignages d'agression à caractère homophobe... À écouter dans L'anonyme Podcast.

Malgré l’avis de l’Union Européenne, Viktor Orbán continue dans sa dérive autoritaire. Bruxelles a promis de surveiller de très près l’engagement qu’a pris le Premier Ministre hongrois qui a déclaré rendre ses pouvoirs exceptionnels à la fin du mois.

Après les musulmans et les roms, c’est maintenant au tour des personnes trans d’être discriminées et de devoir vivre cachées afin d’éviter au mieux les agressions transphobes. Rien ne nous dit si le Premier Ministre hongrois va continuer dans ses discriminations toujours, bien sûr, pour la sécurité nationale et la sécurité européenne.

Pour ce qui est du Parti Populaire Européen (PPE), le parti de Viktor Orbán est toujours officiellement suspendu. Officieusement, plusieurs politiques proches de Viktor Orbán travaillent toujours pour le PPE qui a toujours beaucoup de difficultés à trancher sur le cas Viktor Orbán.

Plusieurs célébrités et anonymes appellent à dénoncer l’article 33 sur les réseaux sociaux avec ce hashtag : #TransRigthsAreHumanRights que nous pouvons traduire par : les droits des trans sont les droits de l’Homme.

Ici, encore une réclame...

.

Par publié le 20 mai 2020

Rédacteur sur le site actu.inverti.fr & Podcasteur de L'anonyme Podcast.

1 commentaire sur “Hongrie : la chasse aux Trans peut commencer !

  1. Encore une info qui nous aurait échappée si l’on n’était pas venu faire un tour par ici! Merci de nous apprendre tant de choses, tristes dans ce cas, mais tâchons de rester positifs!
    Longue vie à Inverti!

Donnez votre avis !

Lire les articles précédents :
Qui a menacé le chanteur Koba Lad pour obtenir des fausses excuses ?

Il s'est fait connaître du grand public, non pas par sa musique mais par ses propos homophobes ! Le magazine...

Fermer