Tout est bon pour justifier l’homophobie !

Idrissa Gueye ne se fait pas connaître pour ses performances aux footballs, mais pour ses dérapages homophobes. Selon la radio RMC, le joueur du milieu de terrain sénégalais du PSG n’avait pas joué samedi contre Montpellier pour ne pas avoir à porter le maillot floqué de l’arc-en-ciel arboré par les 20 équipes de Ligue 1 pour la 37e journée. Action menée par les associations sportives et la Fédération française de football afin de lutter contre l’homophobie dans la planète foot.

Selon les propos de l’entraineur rapporté par RMC, cette année, le joueur n’avait pas la gastro, mais était absent pour des raisons personnelles.

Sur Twitter, l’association de lutte contre l’homophobie dans le sport Rouge Direct attend des explications du joueur du Paris Saint-Germain Idrissa Gana Gueye :

L’homophobie n’est pas une opinion mais un délit. La LFP (Ligue) et le PSG doivent demander à Gana Gueye de s’expliquer et très vite. Et le sanctionner le cas échéant.

Cette journée, juste un coup de com’ de la FFF ?

Ouissem Belgacem a sorti un livre sur l’homophobie dans le football, Adieu ma honte chez Fayard, la version poche sortira le 1er juin chez Harper Collins. Dans les colonnes de 20 minutes, il réagit à la polémique ainsi qu’à la lutte contre l’homophobie dans le football français :

S’il était avéré qu’Idrissa Gueye n’a pas voulu jouer pour des raisons religieuses, je trouverais ça extrêmement décevant. Cela prouve déjà les limites de cette opération de la LFP, avec ces maillots floqués aux couleurs arc-en-ciel. Je sais qu’il y a plein de joueurs qui les portent seulement parce qu’ils doivent les porter, mais qui ne sont pas sensibilisés à la cause. On ne voit aucun post Instagram de joueurs indiquant qu’ils sont fiers d’avoir participé à cette journée. J’ai l’impression que c’est plus un coup de com’ qu’un travail d’éducation et de sensibilisation auprès des joueurs, du public, des entraîneurs…

Pour l’instant ni le PSG ni la fédération s’est exprimé. L’année dernière, la polémique s’était éteinte aussi vite qu’elle était arrivée. Ce bis repetita risque peut-être de faire davantage de bruit, surtout à l’approche des élections législatives…

0 Commentaires

Donnez votre avis !

©2022 inverti

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Créer un compte